X

L’armée française est depuis cet été responsable d’au moins un départ de feu … Des exercices sont prévus très bientôt.Le 30 mai dernier, c’est une signature « machinale » qui a autorisé les démineurs à détruire des explosifs à Bonifacio. Bilan : 370 hectares dévastés à la Testa Ventilegne. Le 7 juillet, c’est un exercice de tir sur le camp de Casta qui enflamme le maquis : 20 hectares détruits dans les Agriates. Dans les deux cas, la réglementation avait été appliquée. (Corse Matin)

« sous réserve des enquêtes en cours, il est avéré que, dans un cas au moins, ce sont des manœuvres militaires qui sont à l’origine de feux dévastateurs, consécutivement à des exercices de tir à San Petru di Tenda » Gilles Simeoni.

Dans une lettre au préfet de Haute-Corse, le président de l’exécutif fait savoir son mécontentement. Pour sa part,  le préfet, qui a autorisé cet exercice conjoint entre l’aviation légère et le 2e Rep, assure qu’il n’y a pas de danger.

Ces manœuvres doivent se dérouler sur le territoire des communes de Poghju di Venacu, San Gavinu di Tenda, Merusaglia et Pedigriggiu.

Le Président, Gilles Simeoni, mais aussi A Ghjuventù Naziunalista, Ghjuventù Indipendentista s’opposent à ce que l’Armée Française procède à ces exercices qui pourraient de nouveau incendier la Corse.

Le summum restant que l’Armée Française stoppent tous ces exercices et décident de quitter notre terre. Mais ce n’est pas pour demain.

Ni après demain.

I Scrianzati

(Corse Matin) (Alta Frequenza)


Communiqué d’A Ghjuventù Indipendentista :

A Ghjuventù Indipendentista interpelle à son tour les services de l’État quant aux manœuvres militaires prévues dans les semaines à venir sur notre île.

La Corse a payé cet été un lourd tribut en matière de feux de forêt. Plus de 4.000 hectares sont partis en fumée du Capicorsu à l’Alta Rocca en passant par Palleca et la Balagna.
Deux incendies, à Casta (20 hectares) et à Bunifaziu (370 hectares) ont été provoqués par des manœuvres militaires de l’armée française.

C’est donc avec stupéfaction que nous apprenons que de nouvelles manœuvres de grande ampleur ont été prévues pour le mois de septembre sur plusieurs sites sensibles.Face à une telle irresponsabilité, nous exigeons que ces exercices soient purement et simplement annulés. Nous tenons également à rappeler que le groupe Ghjuventù Naziunalista à l’Assemblea di a Giuventù, au sein duquel siègent les élus de la Ghjuventù Indipendentista, a présenté une motion adoptée à l’unanimité réclamant que toute la lumière soit faite sur les incendies de Bunifaziu et Casta.

Enfin, nous réaffirmons que l’armée française est, en Corse, une armée d’occupation. Notre pays ne saurait subir plus longtemps les catastrophes directement liées à la présence militaire française.

A nostra cuscenza hè resistenza !
Ghjuventù Indipendentista


Communiqué d’A Ghjuventù Naziunalista

Alors que la Corse vit sous la pression mortifère des feux, avec plus de 4000 hectares ravagés en quelques semaines, nous apprenons avec stupéfaction que l’armée française a jugé judicieux de prévoir de nouveau, et cette fois en pleine saison des feux de forêts, un nouvel exercice militaire.
Nous rappelons que les deux derniers en date ont ravagé 370 hectares de zone Natura 2000 à Bunifaziu, sur le site classé de la Testa Ventilegne, et 20 hectares dans les Agriates.
Alors que l’armée avance une « règlementation respectée » lors des deux exercices, avec les conclusions que l’on connaît, il serait certainement plus judicieux que la 7e Compagnie reporte ses manoeuvres à une saison plus clémente, et plus à même d’atténuer leurs éventuelles carences.

Par ailleurs, nous avions demandé, dans le cadre d’une motion présentée par nos deux Vice-Présidents à l’Assemblea di a Giuventù et adoptée à l’unanimité, à ce que le rapport administratif de la DGSCGC ainsi que le rapport d’enquête relatif au sinistre survenu sur la commune de Bunifaziu soient rendus publics. Nous réitérons, une nouvelle fois, cette demande, afin que toute la lumière soit faite sur les responsabilités de cette catastrophe.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)