X

Hier soir, le STC occupait les locaux de la direction de Pôle Emploi Corse, un mouvement initié depuis maintenant 14 jours, et dont notre groupe avait récemment explicité les motifs de la démarche.

Après des journées de négociations âpres, longues, avec le Conseil d’Administration de Pôle Emploi, le Préfet, et plusieurs médiateurs, la situation était à ce jour proche d’une sortie crise, mais la proposition du Préfet de Corse (engagement à ne licencier aucun salarié) a été refusée par le directeur régional, sous la pression de la direction générale située à Paris.

Ce conflit est passé par plusieurs épisodes rocambolesques, d’une tentative d’évacuation de force par les représentants de l’ordre accompagné du Procureur de la République, à un volte-face guidé par Paris. 

Cela nous amènera à une véritable réflexion dans un futur proche vers nos élus, sur la gestion de bon nombre de nos institutions régionales gérées de manière jacobine, téléguidées par des têtes-pensantes loin du terrain, ou des directeurs « régionaux » présents 3-4 jours par semaine sur leurs lieux de travail.

Nous apportons, une nouvelle fois, notre soutien plein et entier au STC Pôle Emploi ainsi qu’à tous les grévistes, et resterons attentifs aux nouvelles négociations qui vont se tenir dès 14h à la Collectivité Territoriale de Corse.

Ghjuventù Naziunalista Assemblea di Corsica

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)