X

Le président du département, Pierre-Jean Luciani, aurait demandé aux personnels de l’institution de ne plus participer aux groupes de travail mis en place avec la Région, en vue de la préfiguration de la future collectivité

(corse matin)


Voici la réaction du STC CD2A : 

C’est avec consternation que la section STC CD2A a appris la nouvelle !

Les cadres du CD2A devant participer aux réunion de travail en vue de la Collectivité Unique, ont reçu un mail du Président Luciani ordonnant « une consigne stricte de ne plus participer à aucune réunion avec la CTC »

Une question se pose :

La monarchie aurait-elle été instaurée en Corse du Sud sans quon en ait été informé?

Nous, représentants du personnel STC, sommes, une fois de plus, stupéfaits et abasourdis de la énième volte-face de notre président, alors que les travaux entre les 3 collectivités sot en passes d’être finalisés.

La surprise est d’autant plus grande car il avait été acté lors du dernier comité pluripartite que le CD2A devait transmettre, fin juin, des données chiffrées et concrètes.

L’absence de participation du CD2A n’a pour effet, malheureusement, que de créer des inquiétudes et des tensions au sein des services du département ce qui est très négligeable à l’ensemble des agents de notre collectivité.

La Section STC du CD2A est en marche de travail ; elle oeuvre et continuera d’oeuvrer, aux cotés des sections CD2B et CTC, pour la défense de l’avenir des agents, pour la continuité d’un service public de qualité rendu aux corses et pour la représentativité des territoires dans NOTRE future Collectivité Unique.

La Section STC CD2A

LIBERAZIONE SUCIALE
LIBERAZIONE NAZIUNALE

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)