X

Les rythmes scolaires risquent de connaître une nouvelle évolution loin de toute concertation et de tout débat.

Soucieux avant tout d’affichage politique et non de politique éducative le nouveau gouvernement veut permettre aux communes d’aménager les rythmes scolaires dès la rentrée 2017.

Cela entrainerait une modification précipitée des emplois du temps et des TAPS, nous souhaitons que cette question comme celle du calendrier soit associé au débat sur le statut de l’éducation de la nouvelle collectivité.

Par ailleurs il est hors de question d’accepter, en Corse, une rentrée en août. Il conviendra aux futurs élus au palais bourbon de défendre les intérêts d’un système éducatif de Corse.

Associu di i Parenti Corsi
7 juin 2017

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)