#Corse Attaque de la sous préfecture de Corti et refus de libération du jeune de 17 ans

(24 mars 2017)La demande de remise en liberté du mineur interpellé après les jets de cocktails Molotov sur le commissariat d’Ajaccio a été refusée. Il reste détenu à la maison d’arrêt de Borgo.



Attaque de la sous préfecture de Corti et refus de libération du jeune de 17 ans

(24 mars 2017)La demande de remise en liberté du mineur interpellé après les jets de cocktails Molotov sur le commissariat d’Ajaccio a été refusée. Il reste détenu à la maison d’arrêt de Borgo.

(France 3 Corse)

(23 mars 2017La chambre de l’instruction rend sa décision ce jeudi 23 mars quant à la remise en liberté du jeune de 17 ans interpellés le 10 mars dernier pour l’attaque du commissariat d’Aiacciu

Hier (22 mars 2017), de « nombreux cocktails Molotov » (Vingt-cinq) ont été lancés dans la nuit de mercredi à jeudi contre la sous-préfecture de Corte.

(Alta Frequenza) (Corse Matin) (France 3 Corse) (RCFM) (Corse Nets Infos)

Les cocktails Molotov ont été lancés vers 23h30 sur la façade de la sous-préfecture, au centre de Corte, dans laquelle se trouve aussi la résidence du sous-préfet. L’action n’a pas été revendiquée et il n’y a pas eu d’interpellation. Cette sous-préfecture avait déjà été la cible de jets de cocktails Molotov le 17 novembre 2016. Le 10 mars dernier, le commissariat de police d’Ajaccio avait été visé lors d’une action identique menée par une dizaine de personnes.


(22 mars 2017) Mis en examen pour « dégradations en bande organisée par substance explosive et association de malfaiteurs en vue de commettre un crime », il est en depuis en détention provisoire à la maison d’arrêt de Borgo. Seul détenu du quartier des mineurs. Devant la chambre de l’instruction ce mercredi matin, le parquet s’est prononcé pour le maintien en détention, pour le bien de l’enquête. Me Thomas Giuseppi, l’avocat du mineur, a plaidé en faveur de la mise en place d’une surveillance électronique soulignant sa stabilité familiale, son absence de casier et ses aspirations à « rattraper son erreur ».

(France 3 Corse)


(13 mars 2017) Rinnovu demande sa remise en liberté.
La semaine dernière a été particulièrement répressive, avec une rafle sans fondement de 20 jeunes le mardi, et un procès de 10 jeunes le jeudi. Ce dimanche un mineur de 17 ans a été écroué à Borgu pour des cocktails contre la police. Nous nous élevons contre cette incarcération d’un mineur. Rinnovu demande sa remise en liberté d ‘autant que d’autres solutions existent. Le mouvement national a la responsabilité de réagir collectivement contre le tout répressif et enfin obtenir une solution politique qui offre un autre avenir à notre jeunesse que les prisons et les tribunaux. RINNOVU

(Soutien Ghjuventù Indipendentista) (François Alfonsi en parle)



(11 mars 2017) Le jeune corse de 17 ans interpellé dans l’enquête sur l’attaque du commissariat d’Aiacciu hier dans la nuit, a été placé en détention provisoire à Borgu aujourd’hui.

Le chef d’inculpation « tentative de meurtre sur fonctionnaire de police en bande organisée n’a pas été retenu par la justice »

Depuis l’attaque le commissariat d’Aiacciu a renforcé sa sécurité avec la présence de policiers armés de fusils d’assaut de type HK G36

« Après avoir été présenté à un juge d’instruction samedi après-midi, il a été mis en examen pour dégradations en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de commettre un crime. »

(France 3 Corse) (Alta Frequenza)


(10 mars 2017) Cette nuit aux alentours de 00h30 le commissariat d’Aiacciu a été la cible d’un ou plusieurs tirs de cocktail molotov.

En février (le 17) dernier le commissariat d’Aiacciu avait déjà été attaqué à coups de cocktails Molotov et pierres (sur des véhicules stationnés).

(Corse Matin) (France 3 Corse) (Alta Frequenza) (RCFM) (Corse Net Infos)

une dizaine de jeunes au visage masqué ont attaqué le commissariat d’Ajaccio, situé en centre-ville vers 00h30. Plusieurs engins incendiaires ont été lancés sur trois voitures de police, dont deux rentraient de patrouille. Sept détonations ont été entendues, selon les fonctionnaires de police. Il n’y pas eu de blessé, mais trois véhicules ont été endommagés, dont un sérieusement. La voiture personnelle d’un fonctionnaire de police a également été touchée.  Les assaillants ont ensuite pris la fuite, mais un jeune homme de 17 ans se trouvant à proximité de la scène a été interpellé, a-t-on indiqué de source proche de l’enquête. Il devrait être présenté samedi au parquet, qui a ouvert une enquête notamment pour « tentative de meurtre sur un fonctionnaire de police en bande organisée » et « association de malfaiteurs en vue de commettre un crime », a précisé le procureur de la République à Ajaccio, Éric Bouillard. Ces faits sont passibles de la réclusion criminelle à perpétuité.

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: