Breaking News

Et le football corse s’est réveillé…

Depuis 2006, l’Ile de Beauté n’a plus de représentant au plus haut échelon national. Cette année, ce sont pas moins de 5 clubs qui sont prêts à redorer le blason d’une région qui a souffert de différentes affaires sportives et extra-sportives. Analyse d’un Phoenix du ballon rond.

AC Ajaccio
Ligue 2 – 2ème avec 2 points s’avance sur le 4ème, Sedan
On pensait la mort du président Moretti comme un tournant définitivement négatif à Ajaccio. Son successeur et ami Alain Orsoni a réussi à lui redonner vie à l’aide de joueur locaux aussi épaulés d’anonymes continentaux. Si cela nous a permis de voir Julien Viale courir derrière un ballon (formé à l’OL), Begeorgi fouler un terrain (formé à l’OM) et Cavalli se détacher de son père (formé à la louche), la mayonnaise a pris. Intraitable à domicile (1 seule défaite contre Nantes, la honte), le club doit apprendre à bien voyager s’il veut valider son billet pour la Ligue 1.

SC Bastia
National – 1er et assuré de monter en Ligue 2
Alors que tout le monde attendait l’ancien coatch du Mans entrainer une équipe de Ligue 1 ou au pire de Ligue 2, Frédéric Hantz a choisi de poser ses valises en Corse, dans le club insulaire au passé glorieux mais à deux doigts de la mort clinique. Rattrapé en National au lieu de filer en CFA avec plus de 1.2M€ de passif, le club n’a du son salut qu’à des subventions publiques. Hantz a apporté son calme et son savoir faire qui ont fait mouche auprès de vieux briscards rodés à des clubs exigeants : Suarez et Robail en tête. La L2, si la DNCG donne son accord…

Source et suite de l’article sur  http://www.pkfoot.com/6554/football-corse-ajaccio-bastia-calvi-montee

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: