Produit CORSU E RIBELLU

X

La commune d’Arro a été une des premières communes de Corse à délibérer en faveur de l’amnistie des prisonniers et des recherchés politiques corses.
Depuis, plus de la moitié des communes de Corse se sont également prononcées en faveur de cette loi d’amnistie.
L’Etat refuse pourtant de faire voter une telle loi, en allant jusqu’à nier l’existence des prisonniers politiques.
Face à ce déni de démocratie, nous appelons l’ensemble de la population d’Arro et plus largement le peuple Corse à participer à la manifestation organisée par l’associu Sulidarità qui se déroulera le 24 septembre à Ajaccio et à laquelle nous serons présents.

Le Maire
Christian ANGELINI.
1er septembre 2016