X

A l’occasion de son périple présidentiel, Oscar Temaru nous a rafraîchi la mémoire. En Polynésie Française, le statut d’autonomie est une coquille vide, comme le pseudo statut particulier de la Corse…

La caste des apparatchiks pro français multiplie les efforts pour freiner toute évolution statutaire, comme en Corse…

L’État et son représentant soutiennent ouvertement ces positions archaïques. Alors que Papeete se trouve à 23h d’avion de Paris, en pleine zone d’influence américaine, les gouvernements successifs essaie de perpétuer le mythe d’une France qui a perdu son statut de grande puissance depuis mai 1940 en ouvrant pour quatre ans la porte de la collaboration avec les nazis ! On peut croire Mr Temaru quand il déclare que, dans ces conditions, il ne peut y avoir de démocratie et que les déclarations officielles ne sont pas autre chose que de la littérature ! Comme en Corse !

Pour le Mouvement National ce n’est plus l’indépendance qui doit faire débat. La longue tradition coloniale de la France répond d’avance à la question : l’autonomie ça n’existe ni dans la langue ni dans la pratique politique françaises, et la décentralisation n’est qu’un éternel serpent de mer…Il ne restera donc, au bout du bout, que la voie de l’auto-détermination…

Dans ces conditions il importe que les Nationaux consacrent l’union de toutes les forces de progrès, posant ainsi le principe d’un parlement corse et permettant la mise en place d’une stratégie diplomatique . A l’évidence, c’est bien hors de France que se trouvera le salut…

Ghjacumu Faggianelli

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)