Breaking News

#Corse Emmanuel Peru: libération « acceptée, puis refusée » en aout, finalement acceptée hier

(article du 16 septembre 2016) Il y a un mois jour pour jour, le mardi 16 Août la demande de remise en liberté avait été acceptée puis refusée. 

Ce vendredi 16 septembre nous apprenions la libération effective d’Emmanuel Peru, et son retour en Corse ce samedi matin. Peru Emmanuel, dont le numéro d’écrou était 32950, est agé de 35 ans, il avait été interpellé le 23 novembre 2013, il était en préventive depuis environ trois ans à la Maison d’arrêt de Villepinte dans le 93. Né le 23 janvier 1981, il a deux 2 enfants, avant son incarcération il était employé.

Voici les communiqués de Sulidarità et de Ghjuventù Indipendentista :

Sulidarità : LIBERTÀ ! Incarcéré depuis Novembre 2013, Emmanuel Peru vient d’être libéré ce soir après près de 3 ans de détention. Cette libération provisoire intervient dans un contexte de mobilisation qui commence à faire ses preuves. Cette heureuse nouvelle nous conforte dans l’idée qu’il faut continuer et amplifier cette mobilisation pour que tous les prisonniers puissent revenir en hommes libres auprès des leurs ! Soyez nombreux avec nous pour l’accueillir demain matin à 9h à l’aéroport d’Aiacciu ! Venite numerosi da accoglie u nostr’amicu !

Ghjuventù Indipendentista : EVVIVA ! MANU PERU HÈ LIBERU ! Après 3 ans d’incarcération, Emmanuel Peru, prisonnier politique corse, a été libéré ce soir ! La mobilisation initiée par l’Associu Sulidarità et à laquelle nous avons toujours participé commence à payer ! Nous vous donnons rendez-vous demain matin à 9h à l’aéroport d’Aiacciu pour l’accueillir. Tutt’in Aiacciu dinù u 24 di sittembre pè fà li tutti vultà ! #AMNISTIA

(article du 16 aout 2016) Emmanuel Peru, prisonnier politique corse, 35 ans, interpellé le 23 novembre 2013, en préventive à la prison de Villepinte, père de deux enfants et employé avant son incarcération s’est vu refuser sa demande de remise en liberté ce mardi 16 août 2016. Alors que le juge l’avaient demandée, le parquet à fait appel

Dans le même temps, la remise en liberté acceptée par le juge d’instruction, pour Pierre Paoli a été refusée ce mardi par le parquet. Pour Marc Ganu, qui avait été relâché le 12 août, il a été réincarcéré aujourd’hui suite à l’appel du parquet.

Voici les photos et une vidéo de son arrivée à Aiacciu le 17 septembre 2016

sulidaritaperumanuconfpresseliberation-9 sulidaritaperumanuconfpresseliberation-3 sulidaritaperumanuconfpresseliberation-12 sulidaritaperumanuconfpresseliberation-7 sulidaritaperumanuconfpresseliberation-4

Sur ce lien (<– sur ce lien) quelques exemples non exhaustif de l’acharnement contre les patriotes corses, depuis la victoire du mouvement national en décembre dernier lors des élections. Depuis le dépôt des armes du FLNC UC en juin 2014, la politique répressive coloniale n’a pas pris un jour de repos.

I Scrianzati

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: