X
(Unità Naziunale publié le 18 août 2018) In stu 16 d’Aostu, in Carghjese, mentre s’appruntava un cuncertu di i Muvrini, parullaccie d’odiu sò state scritte nant’à l’affissi è i muri di u paese contr’à i musicanti è u so cuncertu. S’omu pensa chì trenta cinqu’anni fà, a CFR circava d’impedisce certi cuncerti ghjudicati piriculosamente naziunalisti, c’hè da ride ! Chì ghjè chì scumoda sta ghjente ? I Muvrini ùn sarianu micca abbastanza corsi è a so musica, cunsidarata da elli, cum’è troppu « world music » ùn saria abbastanza identitaria. Dunque, certi ghjudici è cinsori di l’usi è i valori, novi integristi di a cursità, avarianu a printinzione di struisce u populu è a ghjuventù ? Vulemu manifestà u nostru sustegnu à u gruppu i Muvrini. Una lingua, una cultura ùn pò cresce cà campendu inde a diversità. Un populu maturu in capacità d’affirmà a so esistenza è i so dritti ùn hà bisognu d’esse supraniatu da muderni inquisitori, gardiani di a purezza di l’antenati. A MANCA 18 aout 2018 Nos années de luttes nous ont permis ou contraints de vivre des événements difficiles; à une période ce fut l’interdiction faite aux groupes culturels, i Muvrini, Canta u populu corsu, de chanter dans les villages. En particulier par la CFR ou ses supplétifs locaux. L’heure était au rassemblement et nous partions de la Corse entière pour aller à Carghjese ou ailleurs, là où les forces de répression coloniales nous attendaient. Aujourd’hui comme il y a trente ans dans ce même village, quelques individus semblent vouloir que ces mêmes acteurs culturels et patrimoniaux soient fustigés et jetés hors de leur propre terre. Qui sont vraiment ces gens qui n’ont de cesse que d’affaiblir ou salir la revendication patriotique? I Muvrini ont toujours porté un message de paix, de tolérance sans jamais dévier de leur revendication première ( lingua cultura populu nazione ). Ils ont toujours répondu présents aux différentes sollicitations. Inlassablement leurs voix ont résonné dans toutes les églises de Corse. La première soirée de soutien dans l’histoire nationale à Porto-Vecchio fut animé par i muvrini. Effectivement, par sa portée européenne, par son engagement social et culturel, le groupe i muvrini dérange. L’image d’une corse qui construit la paix et l’avenir dérange. Ce qui est l’histoire du nationalisme fait que nous nous opposerons toujours avec fermeté à tous ceux qui, manipulés ou pleinement conscients des conséquences de leurs actes, tenteront de réactiver les vieilles méthodes de Dupuy et

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet