Produit CORSU E RIBELLU

X

À quelles fins avait-on réuni des armes et de la drogue dans un box d’Ajaccio ? C’est la question à laquelle tentent de répondre les enquêteurs de la police judiciaire. Depuis mardi, six personnes ont été placées en garde à vue à Ajaccio et à Marseille dans le cadre de ce dossier relié au grand banditisme insulaire. Une a d’ores et déjà été libérée hier en début de soirée. D’autres pourraient suivre. Mardi, deux jeunes hommes étaient extraits de leur cellule pour être auditionnées à l’évêché,

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU