Produit CORSU E RIBELLU

X

Il est 15 heures, hier, à la faculté de lettres de Corte, campus Mariani. Le doyen Pascal Ottavi s’efforce de parfaire le retour au calme en positivant. « On pourra retenir malgré tout que la communauté étudiante est soucieuse de s’impliquer dans les affaires de la cité ».À ce moment-là, les explications ont eu lieu, dans les moindres détails, les yeux dans les yeux, et les parties en présence semblent vouloir en rester là. Mais une heure auparavant, le ton était monté, les esprits s’étaient vraiment échauffés.

À l’origine de cette agitation, l’initiative d’Anthony Limelette, un étudiant inscrit en 2e année d’arts plastiques dont l’inspiration a choqué au plus haut point. « Histoire d’une absence »,tel était l’intitulé de son exposition auquel il conviait la communauté universitaire, dans les locaux pédagogiques de sa filière, à partir de 14 heures. Cette exposition n’a pas eu lieu, les syndicats étudiants se sont chargés de « l’annuler ».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU