X
CORSICA LIBERA et U RIACQUISTU DI PORTIVECHJU COMMUNIQUENT : Les idées portés par le Mouvement National depuis des années trouvent désormais écho au sein des partis « traditionnels » français de gauche et de droite représentés en Corse. Mr Georges Mela – Maire de Porto-Vecchio – Conseiller départemental de la Corse-du-Sud – Président de la communauté de communes Sud Corse a été l’invité du Magazine Cuntrastu. Georges Mela semble affirmer son approche « corsiste » voire même « nationaliste ». Notre propos n’est pas de donner des certificats de « nationalisme » mais le ressenti vécu par la majorité des portovecchiais est celui d’une perte de nos valeurs basées sur la solidarité et le vivre ensemble . Georges Mela a aussi affirmé son choix d’inverser certaines tendances dans le développement de la commune en ce qui concerne notamment au poids des résidences secondaires et à la non maitrise de l’activité et des retombées économiques du secteur touristique. Il nous faut remarquer qu’à ce jour et sur le plan communal, malgré des annonces déjà faites par Georges Mela, il n’a toujours pas mis en place cette commission extra municipale élargie comme l’avait demandée U Riacquistu di Portivecchju… Cependant et conformément aux déclarations faites par nos représentants élus lors de leur investiture mois de décembre dernier, nous prenons acte de la volonté du Maire de Portivechju de s’investir pour la Corse et les Corses et du fait qu’il se soit démarqué d’une politique parisienne mortifère pour la Corse, mais nous resterons des observateurs vigilants et sans concession pour que ses déclarations se traduisent par des actes. Il faut résolument sortir des méandres de la dépossesion foncière, de la spéculation immobilère et de ce tout tourisme avilissant. En effet, défendre un « tourisme à forte valeur ajoutée » suppose un tout autre choix stratégique sur le secteur en question et doit se traduire par une réelle formation à l’échelle de la Corse et une qualification en matière d’emplois avec des contrats non plus saisonniers, mais à durée indéterminée et orientés sur une main d’oeuvre locale. Plus globalement « Corsica Libera » et « U Riacquistu di Portivechju » ont toujours défendu un tourisme s’appuyant sur sa qualification culturelle et patrimoniale qui est aux antipodes d’un tout tourisme consumériste et ravageur. Rappel que bien des richesses peuvent être produites sur la commune et de la nécessité d’une répartition équitable de ces richesses pour le plus grand nombre. « Corsica Libera » et « U

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet