Produit CORSU E RIBELLU

X

Suite à l’annulation du Conseil d’Etat de l’élection du 3° canton de ‪Bastia‬ :

La décision du Conseil d’Etat est tombée. L’élection de notre Conseiller Départemental José Gandolfi et de son suppléant Joseph Savelli est invalidée. Le canton 3 doit revoter dans quelques semaines.

Le choix se fera entre les forces de progrès que notre démarche incarne et l’agrégation des tenants d’un ancien système que les bastiais d’abord et les corses ensuite ont refusé.

ElectionMunicipale (2)

Inseme per Bastia soudé par sa force militante, convaincu de la pertinence de ses fondamentaux entend s’investir dans cette prochaine élection auprès de ses candidats. Il faut faire triompher de façon certaine et définitive nos valeurs de respect du citoyen et notre volonté d’insuffler un fonctionnement démocratique y compris au sein de la dernière citadelle du clientélisme : le Conseil Départemental. Il faut le dire haut et fort nous continuerons à porter la transparence et la démocratie au cœur d’une institution qui n’a cessé de défrayer la chronique.

L’Amélioration de l’habitat indigne, la transparence dans l’attribution des logements, l’harmonie du cadre de vie sont nos préoccupations car elles sont celles des habitants.

Un décret, une volonté administrative, ne suffira pas à voler la victoire de tout un canton, de toute une ville, de tout un peuple.

Nous vous l’assurons : Inseme per Bastia et ses candidats seront présents, de manière active, afin de confirmer la décision du peuple souverain et de poursuivre leur action de transparence et d’engagement pour les citoyens du Canton et, plus au-delà, pour les corses en général.

Les tenants du clientélisme vont se heurter à la force de notre mouvement, uni et solidaire.

Per voi, un cappieremu micca. Mai.

Inseme per Bastia

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Après une plainte de Joseph Martelli et Anne-Marie Piacentini, candidats malheureux du Parti Radical de Gauche lors des départementales de 2015 dans le canton de Bastia-III, l’élection du binôme José Gandolfi – Marie-Claire Poggi a été définitivement annulée par le conseil d’Etat au début du mois, en raison de signatures divergentes sur les cahiers d’émargement entre les deux tours, sans qu’aucun candidat ne soit toutefois mis en cause. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et le binôme vainqueur sera séparé lors de la partielle qui devrait avoir lieu début octobre, puisque le MCD, que représente Marie-Claire Poggi, a quitté la majorité municipale bastiaise. Une majorité que José Gandolfi entend représenter aux côtés d’une partenaire issue du groupe socialiste ou du groupe libéral de la majorité bastiaise pour respecter les accords de la majorité municipale, tout en ouvrant la porte à Corsica Libera pour une éventuelle suppléance.

On écoute José Gandolfi, qui sera candidat Inseme pour la majorité municipale dans la départementale partielle de Bastia-III.