#Corse le @RinnovuN contacte le mouvement national en vue d’une mobilisation populaire

Voici une copie de la lettre que le Rinnovu Naziunali a envoyé, le lundi 18 juillet 2016, à l’ensemble du Mouvement National, pour envisager les modalités d’organisation d’une manifestation populaire et unitaire, en septembre.

Cette mobilisation aura pour but de faire valoir les intérêts collectifs du peuple corse, face à la position fermée de l’Etat, notamment exprimée par le 1er Ministre, Manuel Valls, lors de sa visite en Corse, le 4 juillet dernier.

Les destinataires de cet envoi sont : PNC, Chjama, Inseme, Corsica Libera, A Manca, I Verdi, Ghjuventù Indipendentista, Ghjuventù Paolina, CGC, Sulidarità, Aiutu, L’ora di u ritornu, Andatura pè i diritti umani, Associu Tocca à Noi, I chjassi di u cumunu, STC, APC, Edmond Simeoni, Jean-Guy Talamoni, Gilles Simeoni…

Toutes les militants non organisés, et intéressés par cette démarche, sont également invités à y participer et à y contribuer.

CSCcorsemaniflogoune manif logo jeunesse ghjuventu peuple corse

Cari fratelli è surelle di lotta,

La Corse est à la croisée des chemins. La victoire historique des nationalistes, aux élections Territoriales de décembre 2015, a ouvert, sur le principe, de nouvelles perspectives politiques et institutionnelles pour la Corse, dans un contexte européen évolutionniste, à moyen terme. Notre histoire confère à nos revendications de souveraineté une légitimité et des droits comparables à ceux des Nations en devenir d’Europe comme l’Ecosse et la Catalogne.

Toutefois, depuis sept mois, on note une position plus que circonspecte, pour ne pas dire fermée, de la part du Gouvernement par rapport à cette nouvelle offre politique issue des urnes. Probablement que l’Etat espère et souhaite que la majorité nationaliste, à l’Assemblée de Corse, soit effective le seul temps de cette mandature courte de deux ans.

Ce blocage politique s’est confirmé, le 4 juillet dernier, avec la visite du 1er Ministre, Manuel Valls. En effet, mis à part quelques  annonces, sur la confirmation de la mise en place de la Collectivité unique dès 2018 ou la création d’une Agrégation en langue corse, l’Etat a rejeté toutes les revendications qui font notamment  l’assentiment de l’opinion publique corse : Co officialité, Statut de résident, sort des prisonniers…

Au contraire, l’Etat avec l’appui d’un appareil judiciaire aux ordres poursuit sa politique répressive anti corse au lieu de promouvoir l’apaisement. Les arrestations n’ont pas diminué, une véritable inquisition judiciaire s’abat sur notre jeunesse et le STC, première force syndicale de l’ile est remis en cause dans son droit à exister…

Cette situation postcoloniale de refus et de déni de l’Etat français n’est pas acceptable, et appelle, selon nous, à un repositionnement du Mouvement National.

Nous devons faire valoir les aspirations politiques collectives du peuple corse, qui ont été notamment exprimées, en décembre 2015, avec la victoire des forces nationalistes sur les clans. À ce titre, nous vous invitons, et proposons; de réfléchir à l’organisation d’une manifestation populaire et unitaire de l’ensemble du Mouvement National, qui pourrait se tenir autour du samedi 24 septembre avec la mise en place d’un cycle de réunions préparatoires dès la semaine 34, soit à compter du 22 août.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.
Sentimenti corsi è fraterni
Rinnovu Naziunali
18 juillet 2016

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: