X

-Ghjustizia è verità per i nostri- : Un nouveau jeune subit le harcèlement de l’appareil judiciaire ce jour. Convoqué pour récupérer son ADN, qu’il a déjà donné il y a quelques années il s’est rendu à la gendarmerie de propriano. Il n’a pas donné suite à la demande de prélèvement et a été dans la foulée mis en garde à vue. Aucune enquête, aucune commission rogatoire, un simple jeu pour la police et les gendarmes, un calvaire pour la famille. Nous n’avons toujours rien obtenu, pire le harcèlement policier s’enhardit. Personne n’est à l’abri de la lubie obsessionnelle d’un haut fonctionnaire. L’union sera notre seule protection et nous rappelons l’importance de la présence du maximum de monde pour les procès du 6 juillet !


-Cunsulta di a Ghjuventù Corsa- C’est avec stupéfaction et colère que nous avons appris le placement en garde à vue d’un jeune Corse à Prupià. En effet ce dernier s’est vu convoqué sans dérogation du parquet pour un prélèvement d’ADN, arrivé à la gendarmerie il a naturellement refusé, c’est alors que la police a décidée de le placer en garde à vue. Nous apportons notre soutien total à ce jeune victime une fois de plus de la répression coloniale qui ne cesse de croître sur l’île. Au vu du motif de la convocation cela pourrait arriver à n’importe lequel d’entre nous, restons vigilants et prêt à nous mobiliser. Enfin nous appelons l’ensemble du peuple corse à répondre à l’appel du collectif « Ghjustizia per i nostri » et de se rendre au palais de justice de Bastia le 6 juillet prochain à 14h. Curagiu à u nostru fratellu ! Basta à repressione !


A Ghjuventù Indipendentista apporte son soutien fraternel au jeune corse placé en garde-à-vue à la gendarmerie de Prubià ainsi qu’à sa famille. Suite à une convection, ce jeune s’est rendu à la gendarmerie. Les gendarmes lui ont alors intimé l’ordre de se soumettre au prélèvement d’ADN alors même qu’ils ne disposaient d’aucune commission rogatoire. Face à ce traitement pour le moins très particulier, ce jeune corse a refusé le prélèvement. Les gendarmes de Prubià ont alors décidé de son placement en garde-à-vue. Cet événement est une nouvelle provocation à l’encontre de la jeunesse corse qui, rappelons le, subit un véritable matraquage de la part de la police et de la justice française depuis plusieurs mois. Cette situation ne peut plus durer, c’est pourquoi nous appelons une nouvelle fois l’ensemble du peuple corse à se rassembler le 6 juillet à 14h au palais de justice de Bastia en soutien aux autres jeunes corses qui y seront jugés. A nostra cuscenza hè resistenza ! Ghjuventù Indipendentista


Mandemu u nosciu sustegnu è a noscia amicizia à Dédé è à a so famidda! Ciò chì s’hè passatu oghji hè a tistimunianza di u trattamentu fattu da a ghjustizia è a pulizza francesa contru à ghjuventù corsa! Saremu sempri à fiancu à edda!!! Corsica Libera Valincu-Sartinesu

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)