X

Ce matin Jean Charles Orsucci, maire de Bonifacio, tenait une conférence de presse pour dénoncer le traitement de sa commune par le Président du Conseil Départemental de la Corse du Sud

MAINTENANT CA SUFFIT !

Jeudi et Vendredi derniers, le Président du Conseil Départemental de la Corse-du-Sud était en visite dans l’Extrême-Sud pour rencontrer les Conseillers Départementaux et la quasi-totalité des Maires de ses deux cantons.

Une fois de plus, une fois de trop, Monsieur Pierre-Jean LUCIANI a ostracisé la Commune de Bonifacio et par là même les bonifaciens en ne les conviant pas aux réunions de travail.

  1. Le « Bonifaxit » du Département imposé aux bonifaciens par le Président LUCIANI est scandaleux !

En effet, le Président du CD2A considère que le territoire de la Corse-du-Sud s’arrête à Scopetto et à Chiova d’Asino.

Nous lui rappelons que les bonifaciens ont bien sûr des devoirs (payer l’impôt départemental) mais ce serait bien qu’il se souvienne qu’ils ont aussi des droits.

Or, depuis son arrivée aux responsabilités en Avril 2015, les chiffres sont sans appel (voir tableau ci-joint).

465 000 euros en moyenne hier, 40 000 euros aujourd’hui, et vraisemblablement 0 après cette conférence de presse !

Nous avons ici la caractérisation de ce qu’est une politique claniste et clientéliste. Que Monsieur Pierre-Jean LUCIANI sache que cela est mal nous connaître s’il pense que nous allons nous coucher pour bénéficier de nos droits.

Au regard de l’histoire de cette Ville et de ceux qui l’ont dirigé au moins depuis 40 ans, la culture de nos Elus a toujours été celle d’une totale liberté !

Je mesure aujourd’hui combien a été courageuse l’attitude du Sénateur Jean-Jacques PANUNZI lorsqu’il a dû lutter face aux comportements de Conseillers Départementaux de l’acabit de M. LUCIANI pour donner à Bonifacio les moyens de se développer dans l’intérêt de la Corse-du-Sud.

Nous rappelons à Monsieur LUCIANI que Bonifacio, c’est plus de 3000 habitants et 1 800 000 touristes : c’est donc une vitrine de la Corse qui mérite un peu plus de respect !

Aujourd’hui, nous affirmons que M. LUCIANI a décidé d’infliger à la Commune de Bonifacio une punition collective parce que son Maire n’a pas la bonne couleur politique. M. LUCIANI semble oublier que la population de Bonifacio a majoritairement la sienne. Nous estimons pour notre part que le Conseil Départemental doit être au service des citoyens et non pas au service d’un seul homme ou d’un parti. Et que c’est au nom de l’intérêt général que nous devons œuvrer tous ensemble.

cg conseildepartementalegeneral2a2bcorse (3)

  1. La Collectivité Unique… et vite !

 Nous demandons au Gouvernement, au Président de l’Exécutif et de l’Assemblée de Corse, à tous les Elus Territoriaux de progrès, d’agir au mieux pour l’intérêt de la Corse :

  • En obtenant au plus vite la mise en place d’une Collectivité Unique pour mettre fin aux dérives du Président du Conseil Départemental de la Corse-du-Sud
  • En se donnant les moyens d’échapper aux méthodes dilatoires dudit Président qui n’a d’autre souci que de préserver son outil électoraliste.

Nous invitons le Gouvernement et les Elus à anticiper ce qui pourrait être l’élection d’un Roi de Corse « à l’usu Pierre-Jean LUCIANI » par la mise en place de garde-fous concernant la Collectivité Unique.

Par exemple, nous préconisons l’instauration, à travers les ordonnances, d’un règlement d’aides aux Communes qui ait une portée réglementaire et dont le non-respect serait sanctionné par une inscription d’office de la part du Préfet de Région.

Car la démonstration ci-dessus est que la question du clientélisme et du clanisme n’est pas un problème de droite, de gauche, ou de nationalisme mais un problème d’hommes et de système !

A partir d’aujourd’hui, la Commune de Bonifacio a décidé de ne plus se taire même si elle doit en payer les conséquences.

Notre devise a été, est et restera toujours: LIBERTAS.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 28 JUIN 2016

Jean-Charles ORSUCCI, Maire de BONIFACIO

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)