X

La victoire du Brexit au Royaume uni consacre la faillite des Etats centraux qui ont, à leur manière, trahi l’Europe: loin de susciter un sentiment d’appartenance européenne au sein de leurs populations, ces derniers ont certes fait l’Euro, mais jamais l’Europe.

Pendant ce temps, les résultats enregistrés en Ecosse (plus de 60% contre le Brexit) sont édifiants. Comme le sont ceux d’une Irlande pour l’occasion réunifiée autour d’un vote favorable au maintien dans l’Union Européenne (entre 55 et 60%). Ces nations aujourd’hui sans Etat, tout comme la Corse, la Catalogne ou l’Euskadi, sont, quant à elles, parties prenantes d’un véritable projet européen; celui d’une Europe des peuples, une Europe basée sur des réalités sociales, culturelles et humaines, une Europe politique, solide, et solidaire, porteuse d’un véritable développement économique.

logo une CorsicaLiberaTerritoriales2015

Cette construction européenne devra s’imposer progressivement, car elle seule pourra garantir une adhésion pérenne et des buts communs.

Cette Europe là sera au rendez-vous de nos prochaines Ghjurnate Internaziunale, pour un débat et des orientations qui préfigurent d’ores et déjà l’avenir.

Corsica Libera
26 juin 2016

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)