X

Convoqué ce matin par la magistrate qui présidera le tribunal lors de son procès en septembre prochain, Niculaiu Battini a tenu à s’exprimer à travers cette déclaration politique:

« Madame la Présidente,

Je tiens à saisir l’ultime occasion qui m’est donnée de m’exprimer avant que ne débute mon procès. Au terme de trois années passées dans vos geôles, je maintiens n’être disposé à ployer le genou que devant une magistrature rendant la justice au nom du Peuple Corse souverain, reconnu dans son existence et rétabli dans ses droits. Vos institutions judiciaires incarcèrent mes camarades, détruisent nos familles, et participent pleinement aux politiques françaises qui écrasent la Corse et ses aspirations émancipatrices depuis deux siècles et demi. Mon honneur de patriote et de citoyen corse m’interdit, dans de telles circonstances, de reconnaitre l’autorité que vous prétendez avoir sur ma personne. Aussi comparaitrai-je en tant que prisonnier politique, élu indépendantiste des étudiants en Lettres de l’Università di Corsica, non pas pour rendre des comptes mais uniquement pour exposer devant les représentants d’un État étranger, en toute humilité et sans espoir de salut pour moi-même, les raisons profondes de notre combat et l’incontestable légitimité de notre révolte. »

Niculaiu Battini

23 juin 2016

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)