X

(CORSE MATIN) Avant la venue du Premier ministre Manuel Valls, pour le 4 juillet, l’exécutif du STC et ses différentes sections des conseils départementaux et CTC veulent faire entendre leurs voix. Un message fort pour le gouvernement au moment où le calendrier de la collectivité unique apparaît de plus en plus flou.

« Nous demandons à rencontrer le Premier ministre dans le cadre de sa venue, »avance Jean Brignole le secrétaire général du STC. Dans la ligne de mire du syndicat, la mise en place de la collectivité unique avec la disparition des deux conseils départementaux .
JeanBrignoleSTC (2)Dans la droite ligne de la position de l’exécutif nationaliste, le STC s’inquiète « de la menace qui pèse sur la mobilité géographique du personnel. On ne veut pas qu’un agent qui habite sur Sartène fasse l’aller-retour pour travailler dans le cap. Cela doit être fait uniquement sur le volontariat. »

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)