X

Fabiana GIOVANINI, présidente de l’AAUC, Marie-Antoinette MAUPERTUIS, présidente de l’ATC, Camille FABRE, Directeur de l’ADEME, ont présentés l’appel à projets Solaire Thermique, à l’hôtel LA PINEDE, qui dispose déjà d’installations solaires.

Cet Appel à Projet vise les entreprises touristiques, mais aussi les établissements dans les domaines de la santé, du secteur social, ou encore les collectivités locales. Il s’adresse à des secteurs prioritaires ayant des besoins conséquents en eau chaude sanitaire (ou climatisation).

CONTEXTE
L’intérêt des Appels à Projets est de permettre l’agglomération de suffisamment de projets en vue d’atteindre une taille critique minimale nécessaire à l’émergence d’une filière, ou à sa consolidation.

Ainsi, pour notre majorité, l’intérêt de ce point de vue est double : renforcer la filière solaire d’une part qui dispose du potentiel naturel exceptionnel de notre île et dont le développement est une priorité régionale de notre Collectivité, et soutenir notre industrie touristique afin de la rendre plus compétitive, tout en épousant les objectifs du Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Energie (SRCAE) et de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE).

C’est donc tout naturellement que l’AAUC s’est tournée vers l’ATC afin de pouvoir plus aisément sensibiliser les établissements touristiques consommateurs d’eau chaude en été.
L’ensemble de l’Exécutif territorial entend travailler ainsi en mutualisant au plus possible ses moyens d’action au service de nos filières.

Et c’est tout naturellement aussi que l’AAUC œuvre avec son partenaire historique qu’est l’ADEME, via le CPER et l’Europe (FEDER) à porter ensemble les efforts nécessaires aux enjeux de la transition énergétique.

Les objectifs inscrits dans le SRCAE, repris par la PPE, pour le développement des énergies renouvelables en Corse sont d’augmenter le taux de couverture des consommations d’énergie finale à 20% en 2020 et d’atteindre l’autonomie énergétique en 2050. C’est dire le défi que nous entendons relever !

LES OBJECTIFS
Afin d’atteindre les objectifs fixés pour 2023 par la PPE (20 GWh supplémentaires produits annuellement pour les particuliers et les professionnels), la CTC via l’AAUC et l’Etat via l’ADEME souhaitent dynamiser le marché du solaire collectif en participant à l’amélioration de la qualité des installations et à l’augmentation de la demande.

Les objectifs principaux sont les suivants :
Augmenter la part de production d’eau chaude sanitaire solaire dans les bâtiments collectifs ou professionnels, diffuser et promouvoir les bonnes pratiques d’opérations exemplaires.
Augmenter la part de production de chaleur et de froid solaire.
Contribuer aux objectifs d’augmentation des ENR thermiques dans le mix énergétique de la Corse tels que définis par le SRCAE et la PPE.
Contribuer aux objectifs du PO FEDER 2014-2020, du CPER 2015-2020 et de la loi de transition énergétique pour la croissance verte.
Contribuer à la diminution de la vulnérabilité énergétique de la Corse en réduisant les importations d’énergie fossiles.
Contribuer au renforcement de la filière solaire thermique.

L’objectif de cet appel à projets est de sélectionner une cinquantaine de projets qui permettront l’installation de 1 000 m² capteurs représentant 0,4 MW de puissance thermique installée ou approximativement 600 MWh pour la partie professionnels.
Le soutien aux bénéficiaires peut atteindre 70%, du coût final pour le secteur non concurrentiel (collectivités), et entre 50 et 70% du surcoût par rapport à une solution conventionnelle (fossile) pour le secteur concurrentiel (entreprises).
Le budget estimatif est de 1M d’euros dont 0,5M d’euros de fonds FEDER.

Sur la forme, l’intérêt de ce premier appel à projet pluri-fonds (FEDER et PRODEME) et Contrat de Projet Etat Région) qui associe pour notre collectivité l’action de l’AAUC et de l’ATC, consiste à :

Promouvoir de façon lisible, efficace et coordonnée, une orientation stratégique en matière de renforcement de l’autonomie énergétique de la Corse et de valorisation des ressources renouvelables
Faciliter les démarches d’accès et d’orientation des bénéficiaires vers les dispositifs d’aide, en consolidant des dispositifs d’intervention sectoriels autour d’un pôle d’instruction regroupant les différents guichets d’intervention liés à la mise en œuvre des différents fonds de financement.
Améliorer la coopération fonctionnelle au sein et entre la CTC et ses offices et agences.
Coordonner l’action publique par une meilleure synergie et une complémentarité des fonds.

Dans cette perspective, un comité technique unique entre les partenaires maîtres d’ouvrage de l’appel à projets est constitué afin de faciliter l’accompagnement des bénéficiaires et la complémentarité des projets.
En associant dès le lancement de l’appel à projet l’AAUC, l’ATC et l’ADEME, le porteur de projet est véritablement en face d’un guichet unique, à même de l’accompagner plus étroitement dans la réalisation de son projet.

Enfin, en complément, l’AAUC, et l’ADEME ont financé un poste d’animateur solaire thermique, au sein de l’association des professionnels corses des EnR Aghjasole. Ce relais effectif depuis février 2016 a pour objectif d’œuvrer à la diffusion et à l’animation de la filière solaire thermique au plus près des acteurs. Il pourra utilement rencontrer les porteurs de projets potentiels afin de les convaincre à l’opportunité pour eux de faire le choix de l’énergie solaire.

source

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)