X

Depuis le terrible épisode de Reims illustrant parfaitement la banalisation du racisme anti-Corse lors duquel un guet apens a été tendu à notre jeunesse et qui a vu le jeune Maxime perdre un œil à cause d’un tir de Flashball injustifié et injustifiable ,tandis que les violences policières se déchainaient de manière spectaculaire comme le montre clairement une vidéo largement diffusée, allant pour l’un d’entre eux jusqu’à être renversé par une voiture de police ou pour les autres d’être roués de coups à terre (un jeune mineur étant même molesté par un policier à l’aide d’une bombe lacrymogène)

Depuis cette agression honteuse, le peuple corse est descendu en masse dans la rue pour dénoncer l’injustice flagrante faite à notre jeunesse.

Face à ce mensonge d’état, couvert dès les premières heures par le procureur de Reims puis par le ministre de l’intérieur, force est de constater que les agresseurs n’ont toujours pas été inquiétés tandis que les jeunes victimes de violences policières subissent un harcèlement policier quasi permanent :

• Verdict inique du 13 Mai où les victimes sont condamnées tandis que les agresseurs sont considérés comme « victimes »…
• Le mineur à l‘époque des faits, soumis à un contrôle judiciaire strict
• Un jeune sans casier judiciaire condamné à de la prison ferme
• Des interpellations répétées sans justification
• Un ministre de l’intérieur qui intervient à charge dans le débat judiciaire
• Des inculpations pour « attroupement »
Contre cette atteinte manifeste à la JUSTICE et à la VERITE, qui voue notre jeunesse à vivre dans un état policier (il n’est que de voir les violences policières à l’égard des manifestants en France, et le nombre de bavures à ce jour…)

Nous voulons dire NON à ce déni de justice

Nous voulons dire STOP au racisme anti-corse

Nous voulons dire que nos enfants, frères, amis ne sont ni des voyous ni des délinquants

Nous voulons dire que nous ne voulons pas d’une société qui ne laisse pas de place à de simples supporters le loisir de vivre paisiblement leur passion

Nous ne voulons pas d’une société où pouvoir législatif, exécutif et judiciaire ne sont pas séparés et dont la coupable industrie consiste à violenter nos enfants

Afin de défendre JUSTICE et VERITE piliers de toute société démocratique, conformément à la tradition de solidarité qui caractérise notre société corse et qui fonde notre identité, Nous parents, amis, frères, sœurs des jeunes supporters de Bastia 1905 avons décidé de nous constituer en collectif de soutien à notre jeunesse et appelons l’ensemble de la société civile et les élus à nous rejoindre sur les bases énoncées ci-dessus.

Enfin une conférence de presse aura lieu demain 2 juin à 19h au kiosque de la place saint-nicolas.
Nous convions ainsi l’ensemble de la société à s’y rendre.

Ghjustizia per i Nostri !

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)