X

(Alta Frequenza) Ce lundi, deux jeunes hommes ont été interpellés en début de matinée et placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur les incidents ayant suivi le rassemblement devant le commissariat de Bastia le lendemain du match Reims – Bastia en février dernier, tandis qu’un troisième s’est présenté en début de soirée pour être lui aussi placé en garde à vue.

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ces nouvelles interpellations ont entraîné la mobilisation de plus d’une centaine de personnes devant la mairie de Bastia, parmi lesquelles le maire de Bastia, Pierre Savelli, ou le conseiller exécutif Saveriu Luciani, qui ont par la suite accompagné le troisième jeune homme jusqu’au commissariat. mobilisationAjaccioCorsicaLiberaSulidarita-Foot (2)Outre l’annonce de la création d’un collectif des familles, amis et proches de ceux impliqués dans cette affaire, le coup de gueule du président de Bastia 1905, Jean-Baptiste Castellani, s’est conclu par l’annonce du début de sa grève de la fin, celui-ci réclamant l’arrêt de toutes les poursuites dans ce dossier, ainsi qu’un rendez-vous entre le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, et le supporter grièvement blessé à Reims, Maxime Beux, accompagné sa famille.

On écoute Jean-Toussaint Legato pour Bastia 1905

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)