X

Vergogna!

Aujourd’hui le conseil d’administration de l’université de Corse a voté la suppression du 8 décembre Festa di a Nazione comme jour férié. L’université était jusqu’à aujourd’hui LA SEULE institution à reconnaître officiellement A Festa di a Nazione comme jour férié, au même titre que les différentes fêtes religieuses ou autres…stcUniversita

Le STC s’oppose fermement à la suppression de cet acquis social et acquis national. Nous n’accepterons pas cette décision et appelons la communauté universitaire et au delà l’ensemble du peuple Corse à réagir et à demander à ce que le 8 décembre soit reconnu jour férié sur l’ensemble du territoire et notamment dans les administrations !

Mubilizazione! Liberazione naziunale è liberazione suciale !

Source : STC Università

La Pétition du STC UNIVERSITÀ

La revue de presse de la Radio RCF

La réponse du Président de l’Università di Corsica, Paul Marie Romani :

Le Conseil d’Administration de l’Université de Corse s’est réuni le 24 mai 2016 à 9h30. Il était soumis à l’approbation des conseillers membres de cette instance le calendrier universitaire de l’année 2016-2017 avec les périodes de vacances scolaires et les périodes de fermeture.

Le 8 Décembre, jour « di a Festa di a Nazione », était les années précédentes un jour de fermeture totale de l’Université. Comme cela était contradictoire avec le fait que l’Université, en collaboration avec les syndicats étudiants, organise depuis maintenant 4 ans des manifestations de commémoration (accueil de scolaires, conférences, projections, …) qui connaissent un succès croissant auprès de la population scolaire et de la société civile, il a été proposé de ne plus rendre ce jour chômé et de proposer au contraire d’en faire un jour festif avec la possibilité pour chaque membre de la communauté universitaire de participer pleinement aux différentes manifestations organisées.

La suspension des cours pour les étudiants et les directives données aux directeurs de service de laisser la possibilité à tous les personnels qui le souhaitent de quitter leur poste pour apporter leur concours et/ou assister aux festivités visent précisément à permettre notamment d’organiser en cette journée symbolique des évènements de plus grande ampleur que par le passé.

Loin de viser à banaliser ce jour, la décision prise par le CA n’a, bien au contraire, d’autre but que de le rendre plus mobilisateur et participatif et, donc, par là même plus lisible et visible.

Paul-Marie ROMANI
Président de l’Université de Corse

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)