X

(CORSE MATIN) La représentativité territoriale et la politique de proximité constitueront la pierre d’achoppement principale de la rencontre prévue hier (mercredi 18 mai)  à Paris entre la délégation des élus corses et le ministre Jean-Michel Baylet

Ceux qui n’ont de cesse de dire que la collectivité unique est une « coquille vide », une manière de la combattre en douce sans s’y opposer ouvertement, sont à côté de la plaque.
MinistreBaylet-Talamoni-Simeoni2En se remplissant de toutes les compétences et de tous les dispositifs, humains et logistiques, des deux départements et de la collectivité territoriale actuelle, elle souffrirait plutôt d’un trop-plein.

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)