Produit CORSU E RIBELLU

X

(MEDIABASK) Le 12 mai, le Comité pour la défense des droits de l’Homme en Pays Basque (CDDHPB) faisait parvenir un courrier à la directrice de l’Administration pénitentiaire pour dénoncer la répétition d’incidents dans les prisons de l’Hexagone. Anne-Marie Michaud, co-présidente du comité depuis un an, dénonce les tentatives de déshumanisation à l’oeuvre dans le milieu carcéral. Des mesures qui, rapportées au cas du Pays Basque, lui apparaissent comme autant d’entraves au processus de paix et qui appellent la mobilisation de la société civile.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU