Produit CORSU E RIBELLU

X

La dirigeante du Parti national écossais (SNP, indépendantiste) Nicola Sturgeon a revendiqué vendredi une victoire « historique » pour sa formation lors de l’élection du nouveau Parlement écossais. Le parti Parti national écossais (SNP) vient de gagner pour une troisième fois de suite les élections parlementaires en Écosse mais il n’a pu s’assurer d’une majorité absolue.

Tous les votes n’étaient pas encore dépuillés « mais ce qui est clair déjà, c’est que le SNP a remporté une troisième élection consécutive au Parlement (écossais) », a-elle déclaré. « C’est historique » pour le SNP, a-t-elle ajouté.

Scotland-Independence-Ecosse (3)

En début de matinée, son parti pouvait compter sur 58 sièges sur les 93 dépouillés. Au total, le Parlement écossais compte 129 sièges. Lors du dernier scrutin de 2011, le SNP avait remporté 69 sièges au total.

Le Parti travailliste risque quant à lui de perdre son statut de deuxième parti de la région après s’y être déjà effondré aux législatives l’an dernier. En début de matinée, il se faisait distancer en nombre de sièges par le Parti conservateur (11 contre 16 sur 93 sièges dépouillés).

Finallement, le SNP, qui prône l’indépendance de l’Écosse, a remporté 63 sièges au Parlement, comparativement à 31 pour le Parti conservateur et 24 pour le Parti travailliste. Six candidats du Parti vert ont été élus et cinq du Parti libéral démocrate. Le chef du parti indépendantiste, Nicola Sturgeon, a qualifié la victoire électorale d’historique.

Il y a 20 mois, lors d’un référendum, les Écossais ont rejeté le projet d’indépendance, préférant le maintien de leurs liens avec le Royaume-Uni (RU). Depuis, la popularité du SNP a progressé sous le leadership de Nicola Sturgeon, ce qui incite certains observateurs à croire qu’une nouvelle campagne référendaire pourrait être lancée.

Le Parti travailliste, qui forme l’opposition officielle au Parlement écossais depuis 2007, vient d’encaisser son pire revers électoral, arrivant derrière le Parti conservateur pour la première fois en 60 ans.

Félicitations du Président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni