Produit CORSU E RIBELLU

X

L’Associu Tocca à noi tient à saluer la décision prise par le FLNC du 22 octobre d’entamer un processus de démilitarisation de l’espace politique.

Deux ans après l’annonce du FLNC Union des Combattant de sortie progressive de la clandestinité, le FLNC du 22 octobre apporte à son tour, à travers cette annonce importante, une contribution significative à la démarche d’apaisement global en marche dans notre pays depuis plusieurs années.

À l’occasion de notre dernière mobilisation, aux côtés de la Ghjuventù indipendentista, nous avions rappelé le travail considérable accompli en Corse pour ouvrir la voie à une solution politique ; les votes importants de l’Assemblée de Corse (co-officialité, statut de résident, modification de la constitution), la démilitarisation du FLNC UC, et bien sûr la victoire historique de notre famille politique aux élections territoriales, que le FLNC du 22 octobre a très justement qualifié de « tremblement de terre politique dans l’histoire de France » représentant une « réponse extraordinaire au mépris de la France envers notre peuple ». L’annonce faite hier va clairement dans ce sens.

Conférence de presse nocturne du "FLNC du 22 octobre"
Conférence de presse nocturne du « FLNC du 22 octobre »

Malgré cela, la France, quant à elle, n’a toujours pas déposé les armes de la répression et demeure sourde et muette face à la volonté populaire des Corses.

Cette situation de blocage ne peut plus durer, Paris a plus que jamais le devoir d’accepter la main tendue par notre île. La France parle depuis trop longtemps du « problème corse », et n’a toujours pas réalisé qu’aujourd’hui, en Corse, nous parlons tous de solution !

LOTTEMU INSEME PÀ UN AVVENE GHJUSTU
ASSOCIU TOCCA À NOI