Produit CORSU E RIBELLU

X

[23 mai 2016] Au tribunal d’instance de Rennes le 13/05/2016:

Certaines personnes pourraient s’inquiéter du refus de la justice française de reconnaître notre « citoyenneté européenne de nationalité bretonne ».

« Rien d’étonnant dans cette réponse, rien d’inquiétant non plus !!! »

Ce refus était prévus voir même voulut , il ne constitue qu’une étape dans cette procédure qui vise a épuiser l’ensemble des recours disponibles en droit français dans le seul but de porter ce dossier en justice internationale.

« Une étapes a donc été franchit , place a la suivante »…

convocationRennesNAtionalite

J’ai six moi pour déposer un recours au TGI le plus proche de mon lieu d’habitation ( étant expatrié breton ce sera a Belfort ), cet démarche sera faite et bien faite, nul besoins de se presser donc je doit avant tout me concerter avec d’autres militants et juristes … D’autres démarches sont également en cour et visent au même résultat , la reconnaissance de notre « Nationalité Bretonne » .

Affaire a suivre donc, dans les mois voir les années a venir , nous sommes déterminés pour la sauvegarde et la reconnaissance , en tant que Bretons et Bretonnes, de nos droit nationaux et internationaux….

« Nous avons des droits que la France ne respect pas !!! »

Il est temps pour nous, peuple de Bretagne, de nous faire entendre… Tous individus étant dans la capacité d’entamer ses démarches , il ne tient qu’a vous de défendre vos droits!!!

Pour l’avenir de la Bretagne son peuple et son territoire, BEVET BREIZH DIEUB !!!

M. Le Bris Jonathan

————–

[2 mai 2016] Convocation au tribunal d’instance de Rennes pour déclaration de répudiation de nationalité française:

Concernant ma demande de reconnaissance par la France de « citoyenneté européenne de nationalité bretonne »...

Il y a maintenant quelques mois de cela, j’entamais les démarches auprès des tribunaux administratifs de Bretagne dans le but de demander ma répudiation de nationalité française au profit de notre citoyenneté européenne de nationalité bretonne, statu précédemment proposé, par la justice internationale, aux enfants de la famille « Le Goarnig » lors de l’affaire dite « des prénoms bretons » qui fit reculer la France sur l’interdiction administrative de donner des prénoms trop  » bretons  » selon elle.

LeBrisJonathan

M’appuyant donc sur ce précédent juridique et inspiré par la « déclaration universelle des droits de l’homme 1948″, article 15 pour être plus précis et citant ce qui suit :

1. Tout individu a droit à une nationalité.
2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

J’accuse la France de m’avoir arbitrairement privé de ma véritable nationalité ( la nationalité bretonne énoncée lors d’un procès en droit international) et demande donc à cette même France de me reconnaître tel que je suis, un citoyen européen de nationalité bretonne.

Pour cela et comme indiqué sur ce document, ci-joint, me voici convoqué le 13/05/2016 à 14h30 au tribunal d’instance de Rennes, convocation ayant pour objet ma répudiation de nationalité française….

Est-il étonnant de voir que ce tribunal (appartenant a la justice française) a omis , intentionnellement ou pas, d’y inscrire comme objet ma véritable demande qui est dans son intégralité : » demande de répudiation de nationalité française au profit de notre citoyenneté européenne de nationalité bretonne  » ?

A vous de juger et affaire à suivre .

M. Le Bris Jonathan
Candidat aux « élections nationales bretonnes » au sein du futur parlement breton,
pour une proposition constitutive à la Bretagne sous la forme de « Bretagne Fédérale ».