Produit CORSU E RIBELLU

X

« Au terme d’un parcours long et laborieux, l’Assemblée de Corse a pu adopter son budget. Je suis fier que notre groupe « Le rassemblement » ait pu apporter sa contribution à une sortie de crise qui ne servait ni les Corses ni leurs représentants.

A l’heure où beaucoup doutaient du déblocage de la situation, j’ai vu se dresser, notamment, sur les réseaux sociaux, des procès hâtifs nous enfermer dans un « front républicain » diabolique destiné à bloquer les institutions. Je fais observer que cet « axe » n’avait, comme par magie, plus lieu d’être au moment où s’ouvraient les négociations…. En réalité, c’est dans un esprit responsable et constructif que nous avons porté une pierre à l’édifice avec la préoccupation chevillée au corps qu’il fallait limiter le recours à l’emprunt. Ca ne fait pas de nous des héros, juste des élus habités par le sens des responsabilités.

Si les temps sont à la pensée simplifiante , la vérité, elle, ne peut s’accommoder de caricatures : il n’y a pas d’un coté des responsables vertueux et de l’autre des « politicards nuisibles ». Il faut savoir admettre, n’en déplaise à la majorité, que l’opposition est aussi de composée d’hommes et de femmes soucieux de servir les intérêts de la Corse et de la Corse. Forts de nos convictions, nous exercerons ce droit à la différence autant que de besoin, sans complexe et sans excès. C’est le long apprentissage de la démocratie. »

Blog Jean-Martin Mondoloni