Produit CORSU E RIBELLU

X

(PAROLES DE CORSE) À la tête de l’exécutif et de l’Assemblée deux avocats nationalistes solidement ancrés au banc de la défense pour l’impérieux plaidoyer de la Corse. L’eau coule inexorablement entre Golu et Liamone. Le temps aussi. Voilà déjà le cap des cent jours atteint.

Un épisode certes trop court pour esquisser l’ombre d’un bilan. Mais il permet toutefois de mieux sérier les contours et la stratégie de la nouvelle gouvernance. Les dossiers qui couvaient telles des flammes sous la cendre rejaillirent, provoquant l’alerte et l’urgence absolue. Transports maritimes, traitement des déchets transformèrent les élus en pompiers sauveteurs, contraints sinon de circonscrire les foyers du moins d’en éviter la propagation.
ctc PERACORSICA-liste-FemuCorsicaLiberaterr2015 (2)

Un baptême du feu dont ils se seraient sans doute bien passés. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, ils firent front. Se remémoraient sans doute le dicton ancu l’onori so castighi. À l’évidence leur mandat qu’ils plaçaient sous les auspices de la transparence, débuta par quelques formules brutes de décoffrage. Du serment d’investiture à l’assertion la Corse est une nation, sans oublier la France pays ami, était symboliquement hissé le pavois qui fonde une appartenance. Une communauté de destin.

La suite sur PAROLES DE CORSE

Paroles de Corse