X

(Unità Naziunale – Juin 2017) Des acteurs culturels sont en studio pour l’enregistrement d’un album en hommage aux membres disparus du groupe Canta U Populu Corsu. L’âme et la voix de Dumè Gallet, décédé en 2013, planent fortement sur ce nouvel opus composé d’une quinzaine de titres. Au total ils sont près de 20 chanteurs à collaborer à cet album qui mêle tradition et modernité. Jean-Paul Poletti et Matteu Maestrini, Minicale, Petru Guelfucci ont ont ainsi débuté l’enregistrement d’un album dédié à Dumè Gallet, disparu en 2013. (France 3 Corse)

Canta U Populu Corsu avait enregistré et sorti en 2013 un album en hommage à Dumé Gallet et Dédé Nobili. Il est toujours disponible et s’appelle « Altrimenti ».



Des centaines de personnes présentes aux obsèques de Dumè Gallet Les obsèques de Dumè Gallet ont eu lieu le 21 avril dans son village de Riventosa. Plus de 400 personnes sont venues dire adieu à celui qui fut une des plus belles voix de Corse.Tous saluent la sincérité de ses engagements et veulent se souvenir d’un homme à la fois très attaché à son identité et ouvert sur le monde. Dumè Gallet est décédé le mercredi 17 avril à l’âge de 56 ans. C’était l’un des membres fondateur du groupe Canta u Populu Corsu

Dumè Gallet, militant et acteur culturel de la première heure est décédé ce mercredi 17 avril 2013.

 Il était aussi un militant associatif engagé pour les droits de l’homme et dans le soutien actif aux prisonniers politiques (déjà à l’époque d’A Riscossa) , un des membre fondateur du groupe Canta u Populu Corsu dès le Riacquistu 1973, représentant de la C.C.N dont il sera le porte parole à Barcelone dans les années 80, puis élu à l’Assemblée de Corse en compagnie de Petru Poggioli et Yves Stella en 1984.

Dumè Gallet était un ardent défenseur de la langue Corse et de son peuple

(DOCulture) Dumé a une très longue histoire d’amour avec la Corse. Il était un militant culturel et politique engagé au cœur d’un des groupes de référence de musique corse « Canta U Populu Corsu ». Il a payé le prix fort de cette lutte pour la sauvegarde d’une culture à l’époque où l’état français et une partie du peuple corse étaient engagés dans un conflit très souvent armé. Après 10 ans de vie en Nouvelle-Calédonie, où il s’était naturellement impliqué dans la vie culturelle kanak, il est revenu habiter en Corse dans la maison de son grand-père à Riventosa. Il était aussi un  professeur de violon traditionnel à l’université de Corte, il transmettait la musique des « vieux » afin qu’elle soit préservée, tout en enseignant ses valeurs et en particulier l’ouverture au monde. Il avait bien compris que l’avenir de la corse, qu’il soit culturel, social ou économique, est entre les mains de la jeunesse. Il continuait à faire vivre la musique qu’il aimait grâce à des veillées musicales au village. Cette tradition animait le quotidien des villageois en leur permettant de se réunir.

Dumé travaillait aussi à la réinsertion de jeunes en difficultés, par le travail sur des petits chantiers.       

Auteur du livre : « Lumière des îles, Itinéraire en terre kanak » ; D’une enfance « parisienne » aux vacances passées au village; Du retour en Corse à son départ en Nouvelle Calédonie; De Canta u Populu Corsu à son élection à l’Assemblée de Corse où, en 1984, benjamin de l’Assemblée, il refuse de siéger aux côtés de l’éphémère Président Front National; De Riventosa à Nouméa puis de la terre Kanak à Riventosa, Dumenicu Gallet nous entraîne sur un chemin initiatique en pays Kanak où ces vieux, contre un geste d’humanité, nous ouvrent les portes d’une civilisation.

Quelques dates : 

En 1976 : Il fait partie du groupe RialzuRialzu est remarqué par le groupe « Canta u Populu Corsu « , avec lequel il joue sur scène. Lorsque Rialzu aura cessé d’exister deux de ses membres, Dumenicu Gallet et C.Mac Daniel, rejoindront Canta u Populu Corsu.  Rialzu est né en 1972.

1985 : Dirigeant (responsable de la commission culturelle) du Muvimentu Corsu per l’Autodeterminazione (MCA)  (source)

Le 19 AVRIL 1985 : Dans une conférence de presse, les élus d’UNITA NAZIUNALISTA, YVES STELLA, DUME GALLET et PETRU POGGIOLI, expliquent les raisons de leur retrait de l’Assemblée de Corse. (source)

Le 21 MAI 1985 : Le M.C.A officialise, par communiqué, la composition de ses structures. LEO BATTESTI est Secrétaire Général du mouvement, GHJUVAN’SANTU PLASENZOTTI Secrétaire Générale Adjoint, GHJUVAN’CLAUDIU GIUDICELLI responsable des relations extérieures, DUMENICU GALLET responsable de la commission culturelle, IGNAZIU CECCALDI responsable de la commission économique, GHJUVAN’MARTINU VERDI Trésorier National.

Présent à Natale Per I Patriotti sur Aiacciu en Décembre 2006

Dume-Gallet-NatalePerIPatriotti2006corsecorsica

Présent aux journées internationales de Corti en 2008 (photo corsematin.com) Dans un film poignant, (« Retour sur Ouvéa ») la face de Bernard PONS ministre d’outre mer de cette France apparait. Plus tard dans le film, les familles se rendent dans la grotte pour une commémoration coutumière. Tous les objets sont resté intacts, des théières, une sandale, un sac, une boite de conserve. Des bandeaux ou morceaux de vêtements sont accrochés aux arbres, sur les lieux mêmes où les militants FLNKS ont été exécutés alors qu’ils se rendaient…Les femmes marchent doucement dans la brousse et touchent ces objets… Roch Pidjot membre de l’USTKE (KANAKY) nous fait partager ce moment de douleur. Jaques Zimako est dans la salle. Ses yeux se plissent. Dumè Gallet évoqua la Kanaky terre-soeur qui l’a accueilli, en tout début de cette projection. Plus tard lors du débat, Roch rappelle qu’en 2014 un scrutin d’autodétermination est prévu en Nouvelle Calédonie/Kanaky.

Le 20 avril 2009 – U Cullittivu Parlemu Corsu è Prumitei organisait le 25 avril à Francardu une grande journée de réflexion sur l’utilisation et le développement de la langue corse dans le monde économique. Le but des deux organisations, bien entendu, se devine aisément : contribuer à ce que la langue corse se réapproprie toute sa place dans la société, et donc bien entendu dans le monde du travail et de l’entreprise. Dumenicu Gallet nous présentait ce jour là le pourquoi de cette manifestation. 

RIPOSA IN PACE A TO VOCE UN SI SPINGHJERÀ MAÌ !

 Gruppu L’Arscugi : A dumenicu Gallet. In umaghju à stu militante di prima trinca, omu di gran’valore sparitu troppu prestu. Riposa in pace

Felì Travaglini : AMICU CI SERAI SEMPRE TÙ……

 Xavier Tavera : Dumè Gallet, puntellu di u riacquistu, si n’hè andatu à l’eternu…

Petru Guelfucci : amicu un ci si piu… ma teneraghju in memoria isse stonde passate inseme per e strade di corsica e di u mondu cun canta .un ricordu fraternu.

Canta u Populu Corsu (officiel) Avemu imparatu incu tristezza chi u nosciu amicu dumenicu gallet si ne andatu ! C est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès d un des plus grande voix que canta u populu corsu a eu …dumenicu gallet nous a quitté . Riposa in paci … Una pinsata a i so ziteddi a a so famiglia e a u so cuginu Cristofanu Mac Daniel .

Semper Madricale : Ch’ellu riposi in pace e ch’ellu sia un’esempiu pe quelli chi voleranu esse veri culturali passiunati disinteressati . Ie ghje vera a so voce un si spinghjerà mai . Mentre chi certi i si cercanu sempre una ricuniscenza ch’elli si girghinu nant’a a strada di st’Omu chi oghje a ritrovu i so fratelli Natale Luciani e Alanu Nicoli . Quessi eranu Canta u Populu CORSU !

Carlotta Rini : Omaggiu à Dumenicu Gallet , artistu è militante di i primi tempi ! Si ne andatu u 17/04//2013 , lasciendu una tristezza tamanta daretu à ellu. Ùn ci ne scurderemu mai di tè , di u to cantu , di a to lotta ! Una pensata dinù à a so famiglia…

Maì Pesce. Torna una trista nutizia chì si n’hè andatu un fratellu di cantu,Dumenicu Gallet,militante di a cultura,militante puliticu,a cultura corsa ti deve cusì tantu o Dumè chì lasci un viotu tamantu,a to voce putente ribumberà per sempre in e nostre mente è i nostri cori. Chè tù riposi in pace amicu. Torna una trista nutizia chì si n’hè andatu un fratellu di cantu,Dumenicu Gallet,militante di a cultura,militante puliticu,a cultura corsa ti deve cusì tantu o Dumè chì lasci un viotu tamantu,a to voce putente ribumberà per sempre in e nostre mente è i nostri cori. Chè tù riposi in pace amicu.

Antoine Marielli un omu veru, un musicante, un passiunatu, chì ùn fighjulaia mai u so intaressu è chì sapia sparte cun tutti …RIP …

Svegliu d’Isula La ghjenti ùn si sminticarani mai di u sonu di a to boci, quidda chì dà a vodda à tanti ghjovani di biffà ti, si n’invinarani sempri di u sonu di u to viulinu, quiddu chjoccu ch´è tù amparai senza rifiatu. No’ aldilà di sti soni, di sti talenti comu scurdà ci di a to bravezza, a to mudistia, a to vulintà di sparghja, u to amori pà a Corsica è a so cultura. À ringrazà ti pà tuttu…

Inseme per a Corsica : Di Corsica luntana mi vogliu avvicinà… Ti chjamò sempre a voce di a Corsica, da a prima giuventù quand’è tù lacasti à Parigi cù a vuluntà di campà da corsu è ch’è tù t’impegnasti à l’ore prime di u riacquistu da militante culturale è puliticu .Ti chjamò dinù a voce di a u to paese quand’è tù vultò da terra Kanak , riccu da l’incontru cù issu populu tenutu caru , riccu dinù di tutte e spartere cù omi è donne chì t’assumigliavanu. À a voce di e mosse li porsi a toia , è chì voce ! quella ammaestrata d’unu chì senza faltà seguita u chjassu di i dritti di l’omi è di i populi. U to amore pè a to terra, a to fede tamanta è a to vuluntà tremenda ti dedenu tanta energia per dà u megliu ch’ellu po dà l’umanu à l’altru in issa vita chì puru ùn ti risparmiò. A sanu quelli chì t’anu cunnisciutu quant’è tù pudie dà, i to figlioli è i to cari tutti, i to fratelli è surelle di cantu , quelli di e lotte, i to studienti di l’attellu di viulinu di u Centru culturale universitariu ch’è tù ai furmatu da maestru talentosu à e tecniche di a musica tradiziunale. Oghje à l’ora di l’andà ,ferma issa voce, a toia chì ci ribomba in core è in mente , quella chì canta cusì bè i nostri pueti, quella chì volta sempre à a Corsica ,quella chì oghje s’abbraccia a Terra pè un eternu chjami è rispondi accumpagnatu da tanti viulini arditi. Oghje pienghjenu a to tarra è u to populu, è s’accoglienu in giru à i toii, in piazza à a ghjesgia di a Ripa Ventosa, tutti i to amichi. Di noi, fermi vicinu, oghje più chè mai. A vedeci, o Dumè.

LDH Corsica : Dumé Gallet nous a quittés. La Ligue des Droits de l’Homme est particulièrement affectée par cette triste nouvelle. Depuis son retour de Nouvelle Calédonie, Dumé était l’un des nôtres. Il avait milité dans le comité de Corse de la LDH. Dumé rêvait d’une Corse indépendante et fraternelle. La communauté de destin était son horizon et une main tendue chaque jour. La xénophobie le meurtrissait. Il avait deux maisons parmi les hommes, la Corse et la Kanaky, ouvertes à tous les opprimés. Dumé, c’était un regard lucide et parfois désespéré sur le monde, entre un sourire et un rire, mais toujours avec des paroles d’espoir contre la fatalité. Dumé, c’était la langue corse, le violon, le chant pour la fraternité, et la conviction que seule une société de droit émancipera les Corses. En ces moments de grande peine, la LDH pense à ses amis qui ont partagé avec lui un morceau de pain ou un lever de soleil. Elle est au côté de ses enfants, ses chers enfants, de sa tante et son cousin, et de tous les siens.

Associu Sulidarità : « La voix de notre ami Dumé c’est éteinte ». Cette voix la majorité des corses la connaissait à travers l’investissement du militant culturel qu’il était. L’Associu Sulidarità la connaissait aussi grâce à son militantisme inlassable au service de la défense des droits humains. Il savait la faire entendre souvent à nos cotés lorsque l’injustice et les diverses formes de répression frappait le genre humain. Notamment au cours de ses participations actives à nos débats aux ghjurnate internationale, où il se faisait un devoir d’accompagner la délégation du peuple KANAK, qu’il connaissait bien, et cela nous permettait de tisser des liens, au delà des frontières, par delà les différences, afin de ne retenir que la motivation première de la vie de Dumé : La fraternité et la solidarité entre les peuples opprimés. Le peuple corse et la solidarité internationale, à laquelle il participe à travers ses luttes, a perdu un de ses plus valeureux représentants. Tu seras toujours présent dans la mémoire collective de tous ceux luttent pour un idéal de justice et de Liberté. AMICU CI SI TU….. L’ASSOCCIU SULIDARITÀ, tient à témoigner de sa profonde tristesse et présente ces condoléances émues à toute sa famille, à ses proches et à ses nombreux amis.

A MANCA – Salutemu a memoria di dumenicu gallet, salutemu l’amicu, l’omu integru, u grande militante di u muvimentu naziunale e u patriottu di manca.

E militante é i militanti di a Ghjuventù Indipendentista volenu salutà a mimoria di Dumenicu Gallet é prisentanu e so cundoleanze e più sincere à i soi ! À tè, Cantadore, cumbattante é militante di a Lotta di liberazione naziunale ! O Dumè sempre ribomba a to voce !

Saveriu Luciani DUMÈ GALLET SI N’HÈ ANDATU OGHJE…. Di a causa corsa ne fusti un gran’ militante è una voce magnifica. Ghjustu u mo primu ricordu di tè, una sera in sta sala di u liceu Marbeuf, d’ottobre di u 1975… Certi forse si ne ricurderanu… Ghjacumu Thiers t’avia presentatu à e terminale chì appruntavanu u bascigliè di lingua corsa. È tù in più bella ci ai cantatu « a canzona di u Cuccu » di Maistrale. Allora ùn feraghju tanti cumenti. Tenimucili per un’antra volta ch’ùn aghju voglia stasera… Iè, sta sera a nostra terra move ma amicu ùn ci sì più. Avvedeci o Dumè.

L’inseme di a squadra di a Cunsulta di a Ghjuventù Corsa tene à prisentà u so cundolu è a so testimunianza afflitta à a famiglia è à l’amichi di Dumenicu Gallet. Ti ringraziemu d’avè participatu à a salvezza di a nostra cultura è di a nostra lingua, e feremu cresce à listessu tempu chè a to memoria. E to idee pulitiche schjarisceranu u nostru caminu ind’è a vita oghjinca. Riposa in Pace è in Libertà …

Giuventù Arritta : « Fà chì la to voce o giuventù, oramai ùn si taci mai più. Di mughjà più forte, sopr’à tante lotte, per a vita. » Dumè Gallet si n’hè andatu eri à righjunghje Natale Luciani in u paradisu di l’artisti militanti. Era una di e voce chì hà purtatu a sperenza è a forza di luttà à parechje generazione di corsi. A giuventù ch’ellu hà cantatu tante volte li vole rende un’umaggiu sinceru. Ch’ellu riposi in pace.

Partitu di a Nazione Corsa : U Partitu di a Nazione Corsa saluta a memoria d’un militente di prima trinca. Dumè Gallet si n’hè andatu. E nostre cunduleanze afflitte è fraterne à i soi adduluriti. Hà datu u so soffiu à a càusa corsa è firmerà à fiancu à noi per sempre. Avèdevi o Dumè.

 

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Dumè Gallet, militant politique et culturel de la première heure est décédé ce mercredi. Chanteur et musicien du groupe Canta u Populu Corsu depuis sa création dans les années 1970, il a été un acteur majeur du Riacquistu. Défenseur de la cause nationaliste, il a également été élu en 1984 à l’Assemblée de Corse. Un homme au grand cœur et sincère qui laissera un grand vide dans son village de Riventosa et dans l’île qu’il a tant aimé. Riposa in paci o Dumè... Ecoutez Ceccè Buteau, chanteur au sein du groupe Canta u Populu Corsu, qui a longtemps côtoyé Dumè Gallet, qui était pour lui un grand ami.

(Corsematin.com) Quandu a terra move »,ce chant venu du cœur qui le caractérisait, ce chant qui le transcendait… avà ghje mossa è ti si hà pigliatu. A nutizia hà spartu u so velu di tristezza eri sera, Dumè Gallet si n’hè andatu. Dopu una cusi longa maladia, dopu avè rinvivitu, cusi pocu… Dopu avè vistu parte à so moglia da a listessa maladiaccia. Ella dinù era rinvivita per cascà cusi prestu. Bruttu destinu.Dumè era statu è era sempre un puntellu maio di Canta u Populu Corsu, di u cantu è a musica di sta terra. Agé de 56 ans, militant engagé de la première heure, il a toujours œuvré sans que son univers pétri d’humanisme en soit affligé, bien au contraire. Il avait dû quitter la Corse pour la Nouvelle-Calédonie pendant quelque temps et cette « autre île » l’avait adopté comme lui-même s’en était pétri. D’ailleurs pour tous ceux qui le côtoyaient, il était le symbole même du frère dans toute sa dimension, « ô fratè » cette expression si galvaudée aujourd’hui avait toute sa dimension lorsqu’elle s’appliquait à Dumè. Musicien hors pair, à la fois violoneux et violoniste, sa voix profonde et son timbre si particulier donnaient toute sa dimension aux groupes qu’il côtoyait sur scène et dans les studios d’enregistrement. Ceux qui l’écoutaient disaient souvent « J’en ai la chair de poule ». C’est vrai qu’il était grand. Une présence affirmée, un charisme à fleur de peau, discret et communicatif. Sensible et ouvert. Rompu à toutes les bonnes causes, du cœur et de l’esprit. « Chì disgrazia… corciu à ellu è à i so figlioli », me disait quelqu’un hier soir…A prestu Dumè, in un paese duve ellu si canta sempre per quelli chì li piace tantu sta musica, stu cantu, sta libertà, sta vita chì avà ghje sfughjita.

(corse.france3.fr) Militant de la première heure heure de Canta u populu corsu, Dumè Gallet est mort mercredi 17 avril Canta u Populu Corsu :  » Avemu imparatu incu tristezza chi u nosciu amicu dumenicu gallet si ne andatu ! C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès d un des plus grande voix que canta u populu corsu a eu …Dumenicu Gallet nous a quitté ». L’un des membres fondateurs du groupe Canta u Populu Corsu, présent dès le Riacquistu en 1973, est décédé ce mercredi 17 avril des suites d’une longue maladie, comme l’on dit pudiquement. Dumè Gallet ne fut pas seulement militant culturel, mais aussi acteur politique, représentant de la C.C.N dont il fut le porte parole dans les années 80, puis élu à l’Assemblée de Corse avec Pierre Poggioli et Yves Stella en 1984. Fondamentalement humaniste, il s’était engagé pour les droits de l’homme et le soutien des prisonniers politiques. De son séjour de 10 ans en Nouvelle Calédonie, il livre un récit : « Lumière des îles, Itinéraire en terre kanak  » Dumè Gallet a sans doute mieux que quiconque pénétré dans l’autre culture insulaire, celle des kanaks, Dumè Gallet était rentré en Corse à Riventosa. Il enseignait le violon traditionnel à l’université de Corte,

SONNIU en hommage à Natale Luciani, chanté par Dumè Gallet au Bataclan 2005

Dumè Gallet, puntellu di u riacquistu, si n’hè andatu à l’eternu… (Xavier Tavera)

Revue de Presse et suite de l’article  : 

 Sur Doculture, Sur Alcudina, sur Corsica Infurmazione/Unità Naziunalesur France 3 CorseSur Corse Net Infosur Corse Matinsur Alta Frequenza, sur RCFM

Vos Réactions, vos commentaires sur Ce forum ?

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)