Produit CORSU E RIBELLU

X

La facture des intempéries du week-end dernier grimpe chaque jour un peu plus, à mesure que les dégâts causés par les eaux sont recensés. Les premières estimations font état d’un chiffre qui dépasserait les 10 millions d’euros au moins. Hier matin le préfet de la Haute Corse, Louis Le Franc, et le président du conseil général Joseph Castelli se sont rendus dans le niolu afin de constater les dégâts. Routes endommagées, parapets emportés, coulées de boue. Le représentant de l’état annonce qu’il va demander que certaines communes bénéficient d’une indemnisation au titre de l’état de catastrophe naturelle. Les maires vont adresser un état des lieux au préfet afin qu’il puisse étayer sa demande auprès des services de l’état. En attendant le conseil général peut bénéficier d’un fond destiné à financer les travaux les plus urgents .

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU