Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alta Frequenza) Nouvelle session de l’Assemblée de Corse ce jour. Deux jours de débats au cours desquels seront examinés des rapports importants comme ceux ayant trait à la charte relative à l’avènement d’une collectivité unique pour la Corse.

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) –  Une charte que les deux présidents des conseils départementaux ont dénoncée hier (mercredi), parlant d’une véritable mise sous tutelle. Autre dossier évoqué celui des transports maritimes avec un rapport sur l’état d’avancement de la réflexion sur la mise en place d’une compagnie régionale. Avant cela conseillers exécutifs et territoriaux se sont livrés au traditionnel jeu des questions orales. Une des thématiques abordée ce jeudi : celle relative à la santé, à travers deux questions. L’une d’entre elle concernait les situations budgétaires des hôpitaux de Bastia et Ajaccio, ainsi que la stratégie nationale de santé. Question de Josette Risterucci pour le groupe Communistes et citoyens du front de gauche » qui, a rappelé que la politique de santé relève de la responsabilité de l’Etat.
HostoHopital

Elle a ainsi demandé que l’on saisisse une fois de plus le ministre de la santé sur les cas particuliers et chroniques que vivent ces hôpitaux. La réponse du Président du Conseil Exécutif a été claire : Bastia – Ajaccio – Casteluccio – Tattone même combat. Pour lui aujourd’hui la réponse n’est plus d’ordre budgétaire mais bel et bien d’ordre politique. Une revendication que Gilles Simeoni continuera à faire remonter jusqu’au plus haut sommet de l’Etat.

Ecoutez Gilles Simeoni.

 

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR