Produit CORSU E RIBELLU

X

Il s’agit de la 12ème édition des « Scontri Internaziunali di a Ghjuventù » entre des organisations de jeunesse et des syndicats étudiants de différentes régions d’Europe rencontrant un fort courant identitaire.

Lors de ces rencontres cela permet de faire connaître la Corse et l’université à des étudiants de nombreuses régions d’Europe, et, par là même ses atouts exceptionnels ainsi que son environnement culturel, historique, linguistique. 

L’année dernière encore les Scontri Internaziunali organisée par A Ghjuventù Indipendentista ont connu un succès politique avec la présence des délégations internationales comme les Basques, les Sardes, les Irlandais, mais aussi par des débats très intéressants tant sur le fond que sur la forme, et enfin par  la richesse des soirées culturelles. Comme tous les ans, une présence massive de la jeunesse corse mais aussi des moins jeunes qui confirment le soutien à cette jeunesse en lutte.

Un événement qui prend une dimension toute particulière cette année, alors que la Corse connaît une actualité politique des plus riches et mouvementées à plus d’un titre

ScontriCorseCortiJulienGhjuInfi (1)

« La Ghjuventù Indipendentista est un syndicat étudiant et un mouvement de jeunes crée dans les années 1999-2000. En 2009, elle fusionne avec la Cunsulta di i Studienti Corsi en créant la Cunsulta di a Ghjuventù Corsa. En novembre 2012, suite à un débat interne a la CGC, un groupe de militants décide de quitter cette structure afin de remettre en place la Ghjuventù Indipendentista. En effet, ils sont en rupture avec la « majorité » interne de la CGC qui ne se reconnaissait plus dans la Lutte de Libération Nationale et veulent relancer une structure qui serait à la fois un syndicat étudiant et un mouvement de jeunes politisé qui se reconnaît clairement dans les principes de la Lutte de Libération et occupe a la fois le terrain politique et le terrain universitaire, qui sont tous deux liés. C’est dans ce cadre que la GI mène sa première action en décembre 2012 en occupant le pôle emploi de Corti pour demander la corsisation des emplois, notamment pour les étudiants formés à l’Università di Corsica et dont les postes à responsabilités qui leurs sont destinés sont pris par des cadres venants du continent français. Nous estimons qu’il ne peut y avoir de lutte syndicale sans lutte politique, et nous pensons que la synergie de ces deux luttes présente des avantages. Ainsi, nos relations suivies avec les élus indépendantistes à l’Assemblée de Corse peuvent nous servir à appuyer les revendications de la communauté étudiante. La Ghjuventù Indipendentista est aussi l’organisatrice des Scontri Internaziunali di a Ghjuventù in Lotta, un événement politique et culturel majeur pour la jeunesse corse qui permet d’échanger sur des thèmes variés avec des invités de la classe politique insulaire, la société civile mais aussi des délégations étrangères. Les Scontri, c’est aussi un moment de convivialité lors des soirées culturelles. En 2013, la Ghjuventù Indipendentista a organisé les Scontri sans aucune subvention, c’est à dire qu’elle les a organisé sur l’apport personnel des militants. Inutile de préciser que cette 9ème édition a été déficitaire vu les coûts qu’engendre un tel événement : chapiteau, sono, délégations… Nous voyons l’Università comme un outil d’émancipation pour le peuple Corse, et cette phrase qui à l’air toute faite a pour nous une signification concrète. C’est pour cela que nous aurons toujours, comme nous l’avons déjà eue, une position de principe qui est de s’opposer à toute fermeture de filière. Même si nous devons admettre que certaines fermetures peuvent être nécessaires, il est pour nous inconcevable que des jeunes Corses soient contraints à l’exil où ne puissent pas faire les études qu’ils souhaitent, faute de moyens. »

Scontri Internaziunali di a Ghjuventù in lotta u 23, 24 è 25 di Ferraghju di u 2016 sott’à u tendone in Grossetti.

Prugramma

Marti u 23:

16h – « Nouvelle donne politique en Catalogne »
18h – « Victoire du 13 Décembre: analyse des perspectives »
21h – Cuncertu cu i gruppi: Corsica Sound, Doria Ousset, I Chjami Aghjalesi, I Vagabondi, Mimoria Tramandata è Svegliu d’Isula.

Mercuri u 24:

16h – « Quelle université pour une Corse émancipée? »
18h – « Tour d’horizon de la situation de chaque pays représenté »
21h – Trophée « Briaconi » è cuncertu cu i gruppi 3faceunpaghju è A Pasqualina.

Ghjovi u 25:

16h – « Tour d’horizon des conflits qui ensanglantent le Moyen-Orient »
18h – « Ghjuventù Indipendentista: le bilan d’une année de lutte »
21h – Cuncertu cu i gruppi: Carlotta Rini, Cuscenza, L’altagna, Diana di l’Alba, Diana Saliceti è Vitalba.

Dossier 2012 à 2015 sur CORSICA INFURMAZIONE

Archives 2006

Archives 2007