Produit CORSU E RIBELLU

X

Tout en sourires et en amabilité. Mais… La première réunion publique du maire d’Ajaccio, Simon Renucci, à l’école de la résidence des Îles, a été marquée par une « petite » surprise : la présence du conseiller général du 1er canton, Laurent Marcangeli, accessoirement, conseiller municipal d’opposition. Une présence que l’on pourrait qualifier d’amusante dans la mesure où depuis des mois, le jeune leader de l’UMP, à Ajaccio, demande au premier magistrat de la ville de lui laisser une salle pour organiser, au moins deux fois par an, ses propres réunions publiques…

Devant une cinquantaine de personnes, en préambule de son intervention, Simon Renucci devait déclarer, que cette première rencontre, allait être suivie de plusieurs autres et ce, dans d’autres quartiers. « L’initiative se veut une concertation citoyenne pour expliquer notre action. Nous voulons instaurer un dialogue permanent, dans le respect du débat démocratique».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU