X

A Manca condamme sans réserve les violences policières qui ont ciblé des jeunes corses en marge d’une manifestation sportive à Reims et leur apporte son soutien.

Différentes sources corroborent les faits selon lesquels les violences policières étaient accompagnées de propos explicitement dirigés contre l’origine corse des supporters, ainsi qu’une référence au discours en langue corse prononcé lors de son investiture par le Président de l’Assemblée de Corse.

scbTestaMorainterdite logo

A Manca n’a jamais pratiqué et ne pratiquera jamais l’indignation sélective, quand le racisme concerne les jeunes corses il doit être combattu au même titre que toutes les autres formes d’expressions racistes.

Cette explosion de haine des forces de police s’inscrit dans un double contexte, celui d’un hyper-nationalisme tricolore médiatisé qui a focalisé la haine sur une expression légitime en langue corse et celui du vote Front National très important au sein des forces de répression.

L’Etat devra rendre des comptes sur les agissements de ces miliciens d’extrême droite masqués derrière l’uniforme.

A MANCA

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)