X

Samedi soir, il était quasi impossible de rejoindre Bustanico en empruntant les routes de Castagniccia ou du Boziu. La situation n’était pas encore au beau fixe hier en début d’après-midi, malgré quelques timides éclaircies, rapidement suivies de pluies.

Au village, on assure « ne jamais avoir vu une chose pareille. Les anciens parlent encore d’un terrible orage en 1938, mais depuis, rien de semblable ne s’était produit. C’est difficile de raconter ce qui s’est passé dans la nuit de vendredi à samedi. On a vraiment eu très peur », soulignait Santu Poli, après avoir aidé à dégager un camion coincé dans la terre avec des amis, le concours d’un tractopelle et d’un agent du département. Près d’eux, André Sarocchi observe le manège du désencombrement. « C’est la première fois que je vois ça », affirme le vieil homme, qui reste philosophe malgré le spectacle qui s’offre devant lui. À quelques mètres de là, c’est au cimetière qu’il y a eu des dégâts : « Deux cercueils sont quasiment dehors. Il va falloir tout remettre en état ».

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet