X

(CORSE MATIN) Pointés du doigt, les députés font parler d’eux. Enfin surtout ceux, très nombreux, à avoir déserté les bancs de l’Assemblée nationale lundi soir lors du vote de l’article 1er du projet de révision constitutionnelle sur l’état d’urgence.

441 hommes et femmes (soit 75 % de l’hémicycle) qui ont brillé par leur absence ; 441 parlementaires qu’on a sans doute de fortes chances de retrouver aujourd’hui pour le vote solennel après les questions (retransmises à la télé) au gouvernement ; 441 élus parmi lesquels on compte trois représentants corses : Camille de Rocca Serra, Laurent Marcangeli et Sauveur Gandolfi-Scheit.
antiterroristeSdatSeul Paul Giacobbi était présent. Et il a voté. Pour.

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)