X

(CORSE MATIN) Pointés du doigt, les députés font parler d’eux. Enfin surtout ceux, très nombreux, à avoir déserté les bancs de l’Assemblée nationale lundi soir lors du vote de l’article 1er du projet de révision constitutionnelle sur l’état d’urgence.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet