Produit CORSU E RIBELLU

X

A Manca cundanna cù forza e mitragliate fasciste accadute sta notte in Prupià contr’à i dui magazeni tinuti da Musulmani, una macillaria è un kebab.

Stu crimine barbaru culpisce una volta di più tutti i Corsi d’origine àraba cum’è tutti quelli, militanti è citatini, chì sò impegnati inde a lotta contr’à a crescita di l’ideulugia fascista è razzista oghje inde u nostru paese. St’avvenimentu ci parmette di misurà a sparghjera tremenda ch’ellu cunnosce u discorsu di strema dritta, ch’ellu sia fundatu nant’à a difesa naziunalista di una bandera à trè culori o purtatu da militanti chì si pratendenu patriotti corsi.

Quand’omu s’avvede di tamanta è piriculosa sparghjera inde tutte e classe suciale, pare più cà ghjustu d’ùn diminuì u significatu di i voti o di l’ingagiamenti di strema dritta è di primurà a ricerca di suluzione pulitiche chì sradicheghjinu stu mulizzu ideologicu.

A Manca dénonce avec la plus grande force le mitraillage perpétré cette nuit même contre deux commerces, boucherie et kebab, tenus par des corses d’origine arabe à Propriano.

Ce lâche crime raciste constitue une agression de plus contre tous les Corses d’origine maghrébine mais également vis- à- vis de toutes les militants ou citoyens engagés activement dans la lutte anti-fasciste et anti-raciste dans notre pays.

Par sa portée, cet attentat nous révèle l’ampleur préoccupante de la diffusion du discours d’une extrême-droite polymorphe, qu’elle soit aux couleurs du drapeau tricolore de la République française à la manière Le Pen ou teintée d’un pseudo vernis identitaire nustrale, d’une corsitude auto-proclamée qui permet de ratisser large.

Une fois mesurée l’avancée de cette idéologie nauséabonde au sein de toutes les classes sociales en Corse, on ne peut en conscience relativiser le poids des suffrages lors des échéances électorales ou des engagements portés à l’extrême droite.

Au-delà de ce constat, A Manca n’a de cesse de rappeler l’importance qu’il y a à rechercher des solutions politiques à même d’éradiquer le terreau sur lequel prospère l’idéologie fasciste.

A Manca