X

(CORSE MATIN) Gilles Simeoni n’a pas été le seul à décliner l’invitation. Laurent Wauquiez ayant, pour sa part, estimé que « les Français en ont assez de ces grand-messes hypocrites ».

Le président de l’Exécutif ne s’est pas rendu à Paris mardi pour la grand-messe orchestrée par le Premier ministre. Il s’en explique, même s’il estime ne pas avoir à se justifier. Tandis que d’aucuns dénoncent « une faute politique »
SimeonigillesExecutifCorse (3)L’absence de Gilles Simeoni ou d’un délégué du président du conseil exécutif à la réunion de Matignon consacrée à l’emploi et à la formation professionnelle est une faute politique. À Paris, la Corse ne doit pas pratiquer la politique de la chaise vide, mais bien au contraire, être présente dans le concert des régions françaises ».

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)