Produit CORSU E RIBELLU

X

25 janvier, audience du tribunal correctionnel : M. Pierre Ferracci est-il crédible quand il plaide la bonne foi car il ignorait le droit de l’urbanisme ?

levante2 littoral

Pierre Ferracci a déclaré avoir acheté en 1990 au prix de 2,5 € seulement les terrains supports des constructions illégales. Il a donc bien acheté des terres inconstructibles.

En obtenant du maire, en 1997, un permis de construire immédiatement déféré par le Préfet, P. Ferracci ne pouvait ignorer que ce P.C. était illégal.

Le Procureur l’a souligné : “P. Ferracci est tout le contraire d’un homme non avisé. Il a pris un risque calculé pensant que la politique du fait accompli allait lui bénéficier. Mais quand on prend un risque, on l’assume. On peut réparer aujourd’hui : il faut que la loi Littoral soit respectée et il ne faut pas avoir honte de demander la remise en état les lieux : c’est l’intérêt général. “

P. Ferracci ne savait pas qu’il commettait un délit en construisant sans permis ? L’expert comptable est pourtant quelqu’un de bien entouré :

La suite sur le site U LEVANTE