X

Les militantes emprisonnées du TKP/ML ont commencé une grève de la faim pour protester contre les massacres en cours au Kurdistan de Turquie et contre les fouilles et les pratiques fascistes en prison.

Istanbul : Les militantes du TKP/ML, emprisonnées à la Prison pour Femme de Bakırköy, ont débuté une grève de la faim de 3 jours pour dénoncer les massacres qui ciblent le peuple kurde et les fouilles et les pratiques fascistes en prison. Elles déclarent par la même soutenir la grève de la faim des militantes du PAJK et du PKK qui protestent contre l’isolement d’Abdullah Öcalan et contre les fouilles et pratiques fascistes en prison.

grevedelafaimcorseprisonnierpolitique

Les prisonnières déclarant : « Où que nous soyons, en tant que révolutionnaires, il est de notre responsabilité et de notre de devoir de prendre position et de nous opposer », ont lancé un appel à renforcer la lutte.

Pour terminer elles ont spécifié ceci : « Qu’importe la force de la répression et de la cruauté, ce sont toujours ceux qui résistent qui l’emporte ! ».

Traduit de : http://ozgurgelecek.net/guncel-haberler/18807.html?task=view

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)