X

ETXERAT. Etxerat a accueilli avec espoir la déclaration faite hier par le Parlement de Navarre contre les politiques pénitentiaires d’exception, y compris la dispersion et l’éloignement des prisonnier-e-s. Cette déclaration a été faite après l’accident subi dimanche par un ami d’Olga Comes, prisonnière navarraise incarcérée à la prison de León, alors qu’il allait lui rendre visite.

L’association Etxerat salue ce changement d’attitude de l’exécutif navarrais et la décision prise grâce aux votes du quadripartite. Pour la première fois, la situation dans laquelle se trouvent les familles de prisonnier-e-s dispersé-e-s est prise en compte au Parlement de Navarre et pour la première fois, les droits de ces personnes sont pris en compte comme ceux de n’importe quel citoyen. Une attitude fortement espérée, et indispensable à la justice et au respect des droits de toutes et de tous. Nous regrettons que le PP, l’UPN et le PSN se soient positionnés contre cette décision.

EuskadiAskatasunaBasqueBaskEuskalHerria

Pour finir, nous voulons montrer notre entière disposition pour le travail en commun dans l’objectif de mettre un terme au fléau qu’est la dispersion, qui maintient des centaines de prisonnier-e-s basques dans une situation de déracinement et des milliers de citoyens dans l’obligation d’affronter de gros risques et des obstacles de toutes sortes pour exercer leur droit à la vie de famille.

Sur ce terrain en friche, où la fermeté et l’engagement nécessaires pour en finir avec la souffrance manquent cruellement, la déclaration d’hier suppose une espérance certaine quant au respect des droits des toutes et de tous, dont les plus grands garants devraient être les institutions. Une attitude pour laquelle nous félicitons le Parlement de Navarre.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)