X

(Alta Frequenza) Dans un communiqué, Aiutu Paisanu dénonce « l’impartialité de la procédure disciplinaire ayant condamné Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi,

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) –  détenus à la maison d’arrêt de Fleury Mérogis, à une mise en cellule disciplinaire durant 20 jours : ce jugement relève de raisons obscures et est manifestement disproportionné ».
rinnovupaisanuaiutu « Nous demandons à l’administration pénitentiaire de les extraire de cette « prison dans la prison » ne respectant pas les normes d’un chenil et de les réintégrer dans leur cellule dans des conditions dignes, saines et respectueuses de leurs droits élémentaires », martèle Aiutu Paisanu.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)