X

(CORSE MATIN) Ne serait la couronne d’épines et de déchets qu’on voudrait maintenant lui faire porter, cette image de François Tatti saisie par notre photographe Christian Buffa rappelle les tarots et leurs rois, Charles, César, Alexandre et David montrés en majesté, avant parfois que d’être déchus.

Et face aux deux visages de Tatti, celui du président du Syvadec, celui du président de la Cab, ceux qui ont toutes les cartes en main pourraient poser cet autre regard :
TattiFrancois
ce n’est pas tant Janus que l’on voit, mais l’incarnation du pouvoir tel que j’en use. Alors divinatoires, ces tarots ? Comment François Tatti, maltraité au Syvadec, malmené à la Cab, et pourtant vissé à ses deux fauteuils, traversera-t-il cette époque qui capte encore la lumière, puis le désert qui s’annonce déjà. Car on ne voit pas le reclus de la Cab résister longtemps à la fronde qui enfle parmi les vice-présidents, au sein de l‘assemblée.

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)