X

A Ghjuventù Indipendentista a pris connaissances des propos du Préfet de Corse. Ce-dernier affirme qu’il n’existe pas de prisonniers politiques.

Ces déclarations témoignent une fois de plus du profond mépris dont fait preuve l’État français envers nos prisonniers et notre peuple en général.

Nous souhaitons être clairs, oui il existe des prisonniers et recherchés politiques corses. Ils sont incarcérés dans des conditions inacceptables que nous dénonçons trop souvent.

prison patriotti TitreUneAmnistia131215-PerACorsica (1)Mr. le Préfet doit le savoir : nous ne céderons pas, et nous obtiendrons le rapprochement puis l’amnistie pour chacun de nos prisonniers.

Nous appelons dès demain à la mobilisation la plus large possible de notre peuple.

Des rassemblements seront organisés dès demain à partir de 18h devant les préfectures d’Aiacciu et de Bastia ainsi que devant la sous-préfecture de Corti.

A nostra cuscenza hè resistenza

Ghjuventù Indipendentista

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)