X

(CORSE MATIN) Ce mardi 19 janvier, en début d’après-midi, une quinzaine de membres de la section de Corsica Libera Fium’Orbu occupait les locaux du Syvadec, à Corte, pour tirer la sonnette d’alarme sur la situation actuelle du site de Prunelli di Fium’Orbu.

« Alors qu’on nous avait promis, à travers le protocole de septembre, un retour à la normale pour le site de Prunelli dès le 1er janvier 2016, l’État et le Syvadec nous demandent aujourd’hui d’accepter 36 000 tonnes de déchets en six mois, alors que nous en traitons 43 000 normalement pour l’année. Nous avons déjà fait des efforts pendant sept mois, ça ne peut plus continuer, les habitants ne vont pas supporter ça indéfiniment », défend Esteban Saldana.
EstebanSaldanaCorsicaLibera
Leurs demandes lors de cette occupation ? « Changer l’architecture organisationnelle du tri et des traitements. Actuellement, les communes et communautés de communes assurent la collecte, le Syvadec le traitement, la CTC finance et l’État supervise et donne les autorisations, appuie Joseph Colombani. Il faudrait que le tri soit réalisé en amont, mais pour ça, il faudrait que tri et collecte soient assurés par la même entité. »

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

 

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)