X

(CORSE MATIN) L’entretien entre les deux présidents corses, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, et le Premier ministre a duré plus de deux heures à l’hôtel Matignon.

Manuel Valls a réaffirmé son opposition à la coofficialité de la langue corse, à la mise en œuvre du statut de résident ainsi qu’à toute mesure d’amnistie pour les « prisonniers politiques » dont il dénie d’ailleurs l’existence, son blocage donc sur l’application des délibérations prises par l’Assemblée de Corse durant la dernière mandature à de larges majorités souvent.
simeoniTalamoniPresidentAssembleeCorse (2)Le chef de gouvernement a proposé la création de trois groupes de travail sur le sujet de la langue, des institutions et de l’intercommunalité et de la question du foncier entre les élus de la Corse et les ministères.

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR FRANCE 3 CORSE

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)