X

(Alta Frequenza) « José Rossi, le président du groupe Le Rassemblement à l’Assemblée de Corse ne se dit pas surpris par l’attitude du gouvernement à l’égard des présidents Simeoni et Talamoni »

TalamoniRossiQuastana

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Après la rencontre de ce lundi à Matignon entre les présidents de l’Exécutif et de l’Assemblée de Corse et le Premier ministre Manuel Valls, José Rossi, le président du groupe Le Rassemblement à l’Assemblée de Corse ne se dit pas surpris par l’attitude du gouvernement à l’égard des présidents Simeoni et Talamoni. Ancien président de cette même assemblée mais également ancien ministre, celui-ci regrette une nouvelle fois que les sujets prioritaires qu’il qualifie de « vrais problèmes », à savoir le développement économique et la création d’emplois n’aient pas été suffisamment mis en avant.

Ecoutez José Rossi.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

Son communiqué :

« Encore une fois, on crée des commissions pour réétudier des dossiers sur lesquels l’Assemblée de Corse a déjà travaillé et produit des conclusions au cours des 5 dernières années. On veut sans doute gagner du temps, mais en fait, il est clair que les postures « républicaines » du gouvernement et les exigences « nationalistes » des deux présidents de la collectivité corse sont totalement incompatibles. Le délai de trois mois annoncé pour une nouvelle concertation n’y changera rien.

Aussi, conscient de la situation de crise économique et sociale qui menace la Corse, j’appelle la nouvelle majorité territoriale à éviter la dispersion des forces pour aller à l’essentiel. Aujourd’hui, c’est en Corse même qu’il faut créer les conditions d’une mobilisation collective pour la relance de l’activité et de l’emploi. »

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)